Ce week-end City s’est incliné à domicile dans un match crucial face à son rival Mancunien 3-2. Et la défaite de City n’est pas forcément étrangère aux performances plus que moyenne de Nasri et Clichy.

 

La course au titre se joue souvent à quelques points, à un match parfois et là Mancini ne va pouvoir que constater à quel point ce match risque de peser sur son équipe.

D’une part à cause de l’avantage psychologique qu’a pris son adversaire, et rival historique, mais surtout parce qu’au lieu de partager les points United en reprend trois supplémentaires sur les citizens pour porter leur avance à 6 points.

Alors que les Red Devils menés 2- à la mi-temps Manchester City a réussi à revenir au score par l’intermédiaire de Y.Touré et Zabaleta avant de céder en toute fin de match sur un coup-franc de Robin Van Persie.

Sur le coup-franc suite à une faute de Tévez, consécutive à une perte de balle stupide de la part de Clichy, il est à noter que c’est Nasri qui dévie le ballon en levant sa jambe plutôt que de sauter comme ses coéquipiers et de contrer la balle. Pourquoi ne pas sauter dans le mur ? Peur de se faire décoiffer ? Peur que la balle lui fasse mal ?

 

Une telle erreur à ce niveau dans un match de cette importance là, c’est tout simplement inacceptable. D’autant que pendant le match (et comme dans tous les grands rendez-vous) il a été assez transparent durant toute la rencontre. Il souffre aussi beaucoup de la comparaison qui est faite avec son coéquipier côté gauche David Silva qui lui est largement supérieur.

Ce qui dérange par dessus tout c’est cette impression permanente de non-intérêt du joueur pour l’événement on ne le sent pas combatif, engagé ni l’amour du maillot. Je ne parle pas de l’amour du maillot à la manière d’un Totti, d’un Giggs ou d’un Maldini mais plutôt du respect du club. De se donner à fond pour chaque match. Comme en équipe de France Nasri ne représente pas le combattant sur un terrain de football.

Quand à Clichy il a eu beaucoup de mal à contenir les attaquants adverses. Certes sa vitesse arrive parfois à compenser son manque de technique et de placement défensif qui à ce niveau de compétition me parait bien handicapant. Son erreur sur l’action est impardonnable il peut au début la donner à Hart qui lui demande le ballon mais il préfère tenter de partir proprement, mais en tentant par la suite un dribble alors qu’il aurait pu dégager en touche. Au final il perdra la balle et une faute d’un de son coéquipier amènera le coup-franc de la défaite.

Les deux Français risquent fort de ne plus être titulaire lors des prochains matchs et de devenir des remplaçants ce qui est déjà souvent le cas pour Clichy. Pour Nasri suite à sa performance de ce week-end il se fait assaillir de critiques qui viennent de toutes parts. D’autant que Mancini ne pardonne pas facilement.