Quand vous allez lire ses lignes, vous saurez certainement déjà qui est le nouveau président des USA. De mon côté, pendant que j’écris ces lignes, je n’en sais encore rien!

Nous sommes le mardi 6 novembre 2012 et il est 11h00 du matin. Toutes les grosses rédactions sont sur le pied de guerre pour couvrir cet événement majeur. Certaines chaines d’infos promettent plus de 30h de direct…

À 11h00 en ce mardi matin je ne sais rien, rien de concret, quelques chiffres, quelques sondages.

Mais alors, pourquoi écrire cet article le mardi 6 novembre à 11h00, plutôt que de l’écrire cette nuit quand les résultats définitifs seront tombés?

Analyse…

Parce que je trouvais trop facile de vous donner une information que vous allez connaitre à peine les yeux ouvert. Car je trouvais trop facile de faire une analyse de plus parmi toutes les analyses sous lesquelles nous allons crouler demain.

Ici, maintenant, avant que tout se passe la chose est simple.

Nous avons deux candidats, et un seul des deux sera président… Certes, cette affirmation était facile, tout aussi facile que ceux qui prétendent savoir quel sera le résultat. Au final, ils ont une chance sur deux d’avoir raison…

Et pourtant, les médias rivalisent d’experts qui vont disserter durant des heures sur le comment du pourquoi, analysant chaque geste, chaque mouvement chaque parole et en déduisant des milliers de choses.

J’avoue que j’ai un amour infini pour les experts et leur théorie.

Le plus amusant, quelque soit leurs « convictions » avant, même si elles sont en contradiction totales avec le résultat, ils vont réussir à analyser la situation et expliquer avec beaucoup de classe pourquoi ils se sont trompé sans jamais admettre qu’ils se sont trompé.

Dans l’autre sens, s’ils ont raison, les phrases du genre: « Tous les signes étaient là… J’avais prévu cette éventualité dès le début… C’était tout à fait logique… »

Les experts sont des personnes qui sont tellement plongées dans leur sujet qu’ils ont une macro vision de l’événement sans prendre en compte tout le reste du décor.

Expertise non experte…

Je vais donc relever un défi, un petit défi, un simple défi, celui de vous annoncer le vainqueur maintenant!

Je vous vois venir, si je voulais vraiment donner le nom sans tricher, je devrais le faire aujourd’hui (ou hier pour vous)…

Mes articles sont publiés le mercredi, je respecte mon jour de publication, mais pour vous prouver ma bonne foi, j’ai mis un tweet publié aux environs de 15hoo hier (aujourd’hui pour moi) ainsi, vous verrez que je ne trichais pas.

Voici donc mon point de vue d’expert non expert!

Obama est cool, il a une bonne tête, il ne demande pas que les fenêtres des avions puissent s’ouvrir, en gros il est plus intelligent que l’autre qui me semble encore plus stupide que Bush Junior… c’est dire!

Donc, mon analyse très experte est de dire que les Américains ne sont pas aussi … heu … comment dire ça? … Bref, qu’ils vont faire le bon choix!

Je terminerais en disant…

Le nouveau président des USA est Obama!

Demain deux solutions, soit je fais le malin, soit je vous trouve des excuses …

Mais en tout cas une autre personne en France pense comme moi et avant de connaitre le résultat:

Est-ce rassurant? … À vous de me le dire!