Le 14 octobre 2012, un homme a franchi le mur du son, sans propulsion, pour la première fois de l’histoire de l’humanité: 1342.8 km/h en chute libre! Son nom: Felix Baumgartner

Évidemment pour établir ce record, il ne s’est pas contenté de sauter d’un simple avion. Les altitudes habituelles auxquelles sont réalisés les sauts ne permettent pas d’atteindre cette vitesse, la résistance de l’air étant bien trop élevée dans les couches basses de l’atmosphère.
Felix Baumgartner est monté jusqu’à 39068m en 2 h35min avant d’effectuer une chute libre de 36529 m en 4 min et 19s. Pour atteindre une telle altitude, il a utilisé une capsule attachée à un ballon rempli d’hélium. Il était également vêtu d’une combinaison spéciale semblables à celles utilisées par les spationautes pour respirer mais aussi se protéger du froid extrêmes à cette altitude.

Outre son record de vitesse, il remporte également le record d’altitude pour un vol en ballon habité (39068), le record du saut le plus haut du monde (39045 m) et le record de chute libre (36529 m)

Comme des millions de spectateurs, j’ai assisté à cet exploit sportif. On pourra se demander quelle est l’utilité de ce type de record surtout au regard du coût de l’opération. Le budget n’est pas dévoilé par la marque Redbull qui a sponsorisé ce saut mais on parle de plusieurs millions de dollars. Des sommes qui pourraient être employées autrement sans doute… mais finalement vaut-il mieux une grande campagne publicitaire classique (TV, presse, internet, sponsoring de petites manifestions) qui coûte aussi cher qui ne rapporte rien à personne à part à l’entreprise qui en a l’initiative ou vaut-il mieux bien un évènement sportif, humain et technologique comme celui-ci?

Chacun se fera une idée sur la question…. En attendant, je vous invite, si vous ne l’avez pas vu en direct (ou mal vu comme moi à cause des coupures de flux vidéo sur Youtube), à revoir ce saut qui restera dans les annales de l’histoire.

 

Le saut en caméra embarquée!

Source image: Red Bull Stratos