Le ministre de l’Education nationale souhaite introduire au programme de la rentrée 2013 la formation : « Morale laïque » ?

Morale laïque vous dites ? Après toutes les matières bouche trous qui ne servent souvent à rien, c’est quoi encore ce cours « inutile » ?

Restons à la source et citons directement le ministre qui explique ce qu’il entend par Morale laïque :

« Je n’ai pas dit instruction civique mais bien morale laïque …C’est plus large, cela comporte une construction du citoyen avec certes une connaissance des règles de la société, de droit, du fonctionnement de la démocratie, mais aussi toutes les questions que l’on se pose sur le sens de l’existence humaine, sur le rapport à soi, aux autres, à ce qui fait une vie heureuse ou une vie bonne ».

Et tout cela bien sûr, dans le respect de la liberté et de la conscience …

Avec tous les cas de violences et de racismes entre élèves, nous pouvons comprendre qu’une telle initiative puisse avoir un fondement cependant je ne peux m’empêcher de me poser quelques questions :

Les professeurs qui donneront cette instruction seront-ils des robots sans convictions personnelles ? Auront-ils le recul nécessaire pour inculquer des valeurs nécessaires à la bonne intégration dans la société sans laisser filtrer leurs propres idées ? En tant qu’être humain peut-on vraiment prendre un tel recul ? L’éducation religieuse et morale donnée à la maison par les parents ne risque-t-elle pas d’être amoindrie ?

Il est tout à fait normal d’inculquer la morale civique aux élèves à l’école mais pas la morale laïque ? Ne serait-on pas en train de discriminer les familles religieuses et rejeter leurs instructions et convictions comme étant sans intérêt ?

L’école a un rôle important dans la vie des enfants certes mais il faut aussi lui imposer des limites. Les parents aussi devraient avoir une certaine responsabilité et un certain droit/devoir concernant l’éducation fournie. Ne mélangeons pas les deux univers.

De plus ce qui me choque d’autant plus c’est que cette « matière » sera enseignée aux élèves jeunes et influençables du primaire… Bonjour les dérives !

Etrangement cette initiative semble ressembler plutôt à un lavage de cerveau. Une morale commune ? Oui mais ne l’avons pas déjà grâce à une conscience naturelle qui nous permet de faire la différence entre le bien et le mal ?

Laissons les parents inculquer comme ils le souhaitent les bases de la « morale » à leurs enfants. Une fois devenus adultes les enfants feront alors le choix qui leur convient. 

Source image : Lemonde.fr