Dans 2 jours c’est le coup d’envoi de l’évènement mondial tant attendu …
Non je ne parle des vacances des Aoutiens, je veux bien sûr évoquer la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Londres.

Ces fameux JO 2012 que Paris et Bertrand Delanoé esperaient tant accueillir …
Les jeux d’été ne se dérouleront pas dans la capitale française mais bien dans celle de la Grande-Bretagne.

Plus que les futures performances des athlètes, ce qui anime la majorité des plateaux télés et des émissions de radio, n’a absolument rien à voir avec les différents sports en compétition.
Il s’agit visiblement d’une question existentielle :
Qui sera le dernier porteur de la flamme olympique ?
Si les portes drapeaux de chaque délégation sont connus depuis pas mal de temps, il n’en est pas de même pour celui qui aura la lourde charge d’allumer le chaudron olympique marquant officiellement le début des jeux …
Une chose est certaine : il sera Britannique !
Depuis des décennies, le dernier porteur de flamme est un sportif olympique en activité ou non, et qui, en règle générale, représente un symbole.

Qui parmi vous se souvient de Mohamed Ali en 1996 ?
C’est ce grand champion qui alluma la torche olympique à Atlanta, aux Etats-Unis, ville dans laquelle Martin Luther King, commença son combat pour la liberté du peuple noir. Un bien beau symbole historique, mais pas seulement …
Champion Olympique de boxe à Rome en 1960, Mohammed Ali avait, quelques années plus tard , jeté sa médaille dans le fleuve Ohio, après qu’un restaurant, réservé aux blancs, eu refusé de le servir …
30 ans plus tard, juste après avoir allumé le chaudron, Mohammed Ali reçut une nouvelle médaille …


Un geste fort, simple, émouvant …
Tout ce qui nous fait aimer le sport !

Pour ne pas être taxé de machisme, je voudrais vous parler de LA porteuse des Jeux de Sydney en 2000 :
L’athlète Cathy Freeman.
Là encore, ce sont des images qui ont compté !
Outre sa combinaison argentée, qui, il faut bien le reconnaître, lui allait à merveille, il faut surtout se rappeler que Cathy Freeman est d’origine aborigène et que même en l’an 2000, certaines parties de l’Australie ne voyaient pas les athlètes aborigènes d’un très bon oeil …

Bref, vous l’aurez compris, le dernier porteur de flamme, est un symbole qui marque non seulement le début des jeux mais qui véhiculent surtout un message de tolérance et certaines valeurs du sport que pas mal de sportifs professionnels semblent avoir oublié (suivez mon regard !)
Alors, quand j’apprends que, le favori des organisateurs à Londres, est David Beckham, j’en perd mon grec !
Il est ou le symbole ?
Alors c’est sûr, il aura la classe.
Beckham a toujours la classe.
Mais bon, on n’est quand même aux Jeux Olympiques et pas dans un défilé Dolce Gabbana …
Un footballeur professionnel, aussi sympathique, charismatique et irréprochable soit-il, n’est pas, à mon avis, un symbole de l’esprit olympique.
En même temps, dans la mesure, où nous, français, avions eu droit en 1992 à Albertville, à Michel Platini comme dernier porteur de flamme, je me dis que tout est possible !
Non, non, vous ne rêvez pas !
Un footballeur qui allume le chaudron des Jeux Olympiques d’hiver !
C’est d’une logique implacable !
Isn’t it ?

De toute façon, nous aurons la réponse vendredi, donc, plus que 2 jours à attendre …

Source Image Ali : http://sportsthenandnow.com/2011/07/20/a-look-back-at-the-1996-summer-olympics/

Source Image Freeman : http://www.purepeople.com/media/cathy-freeman-porte-la-flamme_m657907

Source Image Une : http://www.lejdd.fr/Societe/Images/A-suivre-cette-semaine66/Vendredi