Le Dax, cousin allemand du Cac, est un des indices de référence tant pour les traders que pour les analystes. Sa composition, très centrée sur des valeurs industrielles, fait de cet indice un des indicateurs les plus importants de la production industrielle en Europe.

 

Cependant, la crise des dettes souveraines a eu un impact conséquent sur les cours du Dax, et les taux d’intérêts allemands : Bund (3 ans), Bobble (5 ans) et Schatz (10 ans). Ces derniers ont été des refuges pour les institutionnels durant cette crise, eu égard aux derniers mouvements très volatiles des taux d’intérêts grecs, espagnols, italiens, portugais et même français ; volatilité illustrée par un écart (spread) de plusieurs points.

En outre, le dernier sommet européen a été l’objet d’un dénouement inédit et inattendu par les investisseurs pour ses conclusions :

  • La rigueur budgétaire a été concédée à l’Allemagne.
  • La croissance a été accordée à la France.
  • Enfin, l’Espagne, la Grèce, L’Italie et le Portugal ont réussi à obtenir l’ébauche d’un project bund et la recapitalisation de leurs systèmes bancaires.

 

Il va de soi que la peur initiée par la crise des dettes souveraine a donné un gain de crédibilité à la compétitivité allemande autant qu’à son modèle économique stable et vraisemblablement durable.

 

En définitive, le moteur économique allemand a désormais besoin d’une Europe pérenne et le nouveau rapprochement avec la France après le sommet va dans ce sens.

 

De ce fait, dans l’attente des prochaines décisions des instances européennes (BCE, Parlement, etc.), le Dax sera orienté par :

  • Les décisions des différents pactes signés.
  • De leur intégration au sein des pays membres.
  • Du nouveau rôle de Mario Draghi auprès des banques européennes.


La théorie des « V » ?

Que voit-on sur cette vue d’ensemble sur l’indice phare de nos voisins d’outre-Rhin ?

 

  • Tout d’abord, on voit bien que depuis les sommets historiques de mars 2000, l’indice allemand est en proie à un très fort seuil de résistance majeure situé sur autour des 8000 points. Zone qui a très bien contenu les pressions acheteuses en juillet 2007.

 

  • Ensuite, on remarque très distinctement que les mouvements sur l’indice prennent, depuis, la forme de « V » de plus en plus réduits (indiqués en bleu ciel sur le graphique ci-dessus), avec une base supérieure à peu près horizontale et des creux de plus en plus hauts : mars 2003, mars 2009 puis septembre 2011.

 

  • Enfin, on peut noter un rebond en ABC entre les mois de septembre 2011 et mars 2012, ce qui tendrait théoriquement à plaider pour un scénario immédiat négatif.

 

On déduit donc de cette vue d’ensemble que les choses ne vont pas pour le mieux non plus outre-Rhin et qu’il va falloir rester très prudent quant à l’avenir de l’évolution des marchés indices/actions pour le moment et pour encore quelques temps.


Quels sont donc les niveaux à surveiller ?

 

Tant que le fameux seuil de soutien psychologique des 7000 points ne sera pas nettement dépassé, une nette reprise baissière devrait avoir lieu avec, en ligne de mire, un premier objectif en swing-move (projection de 100% du dernier mouvement) vers les 5500 points puis jusqu’à l’overlap des 5130 points en extension.

 

Alternativement cependant, le passage au-dessus de ce point pivot des 7000 points engendrerait une plus nette reprise haussière avec un retour très probable sur les plus-hauts historiques autour des 8000/8130 points.

 

Stratégiquement, comment faire ?

 

De très nombreux moyens sont mis à dispositions des investisseurs qui désirent profiter des fluctuations des cours de l’argent : mandats, certificats, warrants, CFD, etc.

 

Pour ma part, et vous le savez sans aucun doute, je travaille via des turbos et le Dax reste un sous-jacent en vogue sur ce type de produit : de nombreux émetteurs en ont et on trouve ainsi des barrières multiples, ce qui donne une palette de choix en effets de levier extrêmement intéressante.

 

Voici d’ailleurs à ce sujet le tableau de performance de notre formule « Classic » dans laquelle vous pourrez trouver parfois des conseils sur un turbo Dax :

Aussi, si vous souhaitez profiter de nos recommandations sur le Dax (entre autres sous-jacents) et bénéficier vous aussi d’un effet de levier intéressant, n’hésitez pas à lire notre brochure détaillée afin de bien vous renseigner (notamment sur les risques encourus) et, qui sait par la suite, à nous rejoindre en cliquant ici.

 

A bon entendeur…

 

 

Marc Dagher

www.daghertrading.com

http://blog.daghertrading.com