Depuis le 1er juillet, il est obligatoire de posséder un éthylotest non utilisé dans  les véhicules à moteurs dont les deux-roues de plus de 50 cm3.

Chers conducteurs sur le sol français vous avez néanmoins jusqu’au 1er novembre 2012 pour vous mettre en règle. En effet, avant cette date ce qui sera essentiellement privilégiée est la prévention.

Une fois cette période de test passée, vous risquez 11€ d’amende.

« Art. R. 234-7. − Tout conducteur d’un véhicule terrestre à moteur, à l’exclusion d’un cyclomoteur, doit justifier de la possession d’un éthylotest, non usagé, disponible immédiatement. L’éthylotest mentionné au premier alinéa respecte les conditions de validité, notamment la date de péremption, prévues par son fabricant. Il est revêtu d’une marque de certification ou d’un marquage du fabricant déclarant sa conformité à un modèle bénéficiant d’une attestation de conformité aux normes dont les références sont publiées au Journal officiel de la République française.

Sont considérés comme répondant à l’obligation prévue au premier alinéa, le conducteur d’un véhicule équipé par un professionnel agréé ou par construction d’un dispositif d’anti-démarrage par éthylotest électronique homologué conformément à l’article L. 234-17 ainsi que le conducteur d’un autocar équipé d’un dispositif éthylotest anti-démarrage dans les conditions fixées à l’article R. 317-24. »

Cette mesure sera implémentée pour réduire le nombre d’accidents de la route causés par l’alcool, actuellement responsable d’un tiers des tués.

Cependant plusieurs incongruités m’intriguent.

Le prix de l’amende

11€ le prix de l’amende pour les usagers conduisant sans l’éthylotest dans leur voiture ? L’amende pour la conduite sans le triangle ou le gilet de pré-signalisation s’élève pourtant à 135 euros.

Cette amende ne me semble vraiment pas très dissuasive …

Le choix de l’éthylotest

La question se pose donc de savoir quel éthylotest acheter étant donné que la différence énorme de prix entre l’éthylotest chimique (entre 1 à 5 euros) et un électronique ( à partir de 100 euros).

Avant de faire le choix il faut savoir que la fiabilité des éthylotests (électroniques, comme chimiques) varie selon les températures de stockage et d’utilisation qui peuvent fausser les résultats. Dans un tel cas vous serez quand même contrôlé et pénalisé par les forces de l’ordre.

Astuce :

Il faut toujours choisir un éthylotest qui porte la marque NF car cela garantie une meilleure fiabilité.

Pensez à posséder deux éthylotests si vous optez pour les chimiques : un pour tester votre alcoolémie et l’autre pour ne pas enfreindre la loi.

Cette mesure, va-t-elle réduire le nombre d’accidents liés à l’alcool ?

Malheureusement je ne pense pas. Les personnes alcoolisées ont tendance à ne pas être assez « lucides » pour réfléchir aux conséquences de leurs actes.

A mon avis, si l’on veut vraiment que cette mesure fonctionne il faudrait plutôt obliger les constructeurs d’automobiles à installer d’office un éthylotest anti-démarrage. Si l’utilisateur n’est pas sobre, la voiture ne démarrera pas.

Il y aura sans doute des malins qui contourneront le système mais bien moins qu’avec le système actuel.

On devrait aussi penser à durcir les sanctions pour la conduite en état d’ivresse. Le retrait immédiat du permis dans plus de cas, devrait peut-être être envisageable.

En effet si l’on est assez inconscient pour mettre sa vie et celle vie d’autrui en danger, on ne mérite pas le permis de conduire.