A l’heure a laquelle j’écris cet article, Nintendo annonce sa nouvelle console portable, la 3DS XL. Pas de grandes nouveautés, a part bien sur un écran supérieur 90 % plus grand.

Du côté de la résolution, Nintendo se veut économique en ne la modifiant pas pas rapport la 3DS. Du côté des coloris, le Silver ( uniquement sur le marché européen ) fera son apparition.

J’attends bien sur avec impatience le résultats des ventes, mais j’ai des doutes, notamment a cause du foirage le plus total ( je sais j’invente des mots ) de la Wii et de la 3DS. Si on continue dans le manque d’implication de Nintendo dans ce nouvelle console portable bien commerciale, on pourrait aussi préciser que l’entreprise Japonaise ne vendra pas de chargeur avec la console. Depuis quand achete on un console de jeux vidéo portable sans chargeur ? Donc si vous n’avez pas de chargeur de DS ( les chargeurs de DS étant identiques pour chaque version de la console ), vous devrez en acheter un en plus. Mais nous reviendrons sur le loupé de Nintendo un peu plus bas.

 

Nintendo la conquérante

 

Nintendo n’est pas en premier une entreprise de jeux vidéos. En effet, en 1889 ( date de la fondation de la Nintendo Company ), la société vendait des cartes à jouer Japonaises : les hanafuda.

C’est en 1970 que Nintendo se diversifie et commercialise des consoles, en commencant par les consoles de salon.

De la né le phénomène mondial Nintendo.

 

Les premières consoles 

 

En 1977, grace a un accord avec Mitsubishi, né la première console de Nintendo, la Color TV Game. Elle est seulement vendue 9800 yens, ce qui est un reccord a l’époque. Elle sera vendue a 360 000 exemplaires. Cette console connait un grand succés et incite la société a continuer dans ce domaine naissant. En 1980, Nintendo se tourne vers les petits jeux électroniques : les Game and Watch recontrent un franc succés. Aujourd’hui encore, certains modèles de Game and Watch sont très recherchés : certains peuvent atteindre le prix de 500 euros. 3 ans plus tard, en 1983, apparait ce qui deviendra le plus grand succés de Nintendo : la NES. Avec elle apparaissent les légendaires Mario Bross ou encore Legend of Zelda.                                                                                                                                                                                                                                        Comme on ne change pas une équipe qui gagne, Nintendo commercialise ne 1989 la game boy, accompagnée bien sur du célèbre Tetris. L’entreprise fait encore d’énormes bénéfices.

Du côté des consoles de salon, Sega impressionne avec sa MegaDrive ! Nintendo perd des clients, elle raplique de suite : de cela né la Super Nintendo. Le catalogue de jeux gonfle ! Nous retrouvons par exemple Super Mario World, Street Fighter, Dragon Quest, Donkey Kong et un jeu mythique, toujours si demandé encore aujourd’hui dès sa sortie, le montre Final Fantasy. Plus tard, la montagne Nintendo commence a s’éssoufler a cause notamment de la console ratée, la Virtual Boy. S’enchaine un autre loupé, la Nintendo 64.

Nous sommes en 1996.

Cependant, tout n’est pas perdu pour Nintendo : en 1995, un jeu que personne ne connaissait sort : Pokemon.

Apparaissent ensuite respectivement : la game boy color et la game cube.

Lors de l’E3 de 2004, Nintendo est encore fragile.

Mais elle cache bien son jeu ;) : la DS sort, un vif succés.

En 2006, Nintendo perd son côté sympa et se concentre sur un côté inattendu de la firme : le côté archi commerciale.

La Wii, (sortie le 8 novembre 2006 ), vendue a 250 euros, et une fois de plus un raté.

Elle se vendra moins bien que la game boy color !

La DS, elle continue son petit bout de chemin : le cap des 10 millions est atteint. On peut bien parler d’une réussite. Aujourd’hui, c’est la console la plus vendue dans le monde est chez Nintendo. La DS Lite sort, avec un style plus épuré. En 2007, Nintendo modifie son site : les couleurs vives et chaleureuses disparaissent, ainsi que le forum et le côté avant premières. A la place apparait un style sobre, avec quelques news, et les mises a jour. Les fans sont décus.

En 2008, nous trouvons maitenant sur le marché la DSI ( internet + appareil photo en plus ), puis plus tard la DSI XL.

En 2010 sort la 3DS, un bon moyen d’avoir mal a la tete très rapidement.

Nintendo annonce par ailleurs dans le meme temps sa nouvelle console de salon : La project café est toujours attendue.

En 2012 donc, nous attendons la 3DS XL.

 

Durant toutes ces années, certains jeux resteront dans les annales comme Mario, Mario Party, Mario Galaxy, Mario Kart, Super Smash Bros, The Legend of Zelda, Pokémon, Animal Crossing, Nintendogs et j’en passe.

 

Nintendo continuera toujours de nous faire réver et on l’appreciera toujours.