La drogue est malheureusement devenue un tel phénomène de société à notre époque que beaucoup réagissent avec flegme face à des histoires de drogue. Cela ne nous choque plus réellement. Ou presque.

Une nouvelle drogue a été inventée, connue sous le nom de « septième ciel » (en anglais « bath salt » – sels de bain) qui pourrait avoir un tout nouvel effet sur les personnes qui décident d’en consommer.

L’histoire de Rudy Eugène a fait la une pour une histoire quelque peu surprenante. Sous l’effet d’une drogue encore incertaine, mais dont les effets ressemblent étrangement au « septième ciel », il a été pris d’un moment de folie et a décidé de se nourrir de chair humaine. Eugène s’est donc attaqué à un SDF de 65 ans qui se retrouve aujourd’hui entre la vie et la mort. Son visage a été complètement défiguré, Eugene lui aurait dévoré 75 à 80% de son visage.

Cette drogue augmente fortement la température corporelle, ce qui pousse les personnes sous son emprise à se déshabiller et engendre une rage d’une force incroyable.

Attention, cette vidéo peut être dérangeante pour certaines personnes. Elle présente quelques réactions générées par cette drogue:

D’après certains témoins, Eugène ne se serait pas arrêté d’attaquer le SDF, ayant de la chair dans sa bouche et grognant. Il a continué jusqu’au moment où il a été abattu par un policier. Une scène digne de Walking Dead.

Une nouvelle histoire a éclaté, cette fois-ci avec un jeune SDF de 21 ans, sous l’emprise de cette drogue, le « septième ciel ». Deux semaines après l’incident avec Rudy Eugène, Brandon De Leon a été arrêté après avoir menacé un policier de le dévorer, tout en se cognant la tête contre la voiture de police. Il fut emmené au poste et immobilisé, il a nécessité d’avoir un masque au visage car il ne cessait de menacer les policiers et d’aboyer.

Ces deux histoires se sont déroulées à Miami, dont la police se mobilise pour limiter de nouvelles attaques ou menaces de ce genre. Des attaques et des détails relativement surprenants car jusqu’à maintenant les drogues n’avaient jamais touché au cannibalisme, ou du moins cela n’avait pas été médiatisé.

Le plus choquant surtout est que cette drogue n’est interdite que dans 38 états américains et est facilement achetable sur Internet. Malheureusement, ce cocktail d’amphétamines n’est pas que pour ce genre d’usage, mais est par exemple aussi utilisé pour nettoyer certains métaux, ce qui rend son interdiction plus difficile dans certains états.

Le débat qui ressort de ces histoires n’est pas forcément sur l’utilisation de cette drogue mais surtout sur les produits qui sont facilement accessibles et qui sont particulièrement nocifs pour la santé.

Etant donné qu’il existe d’autres produits permettant le même résultat, pensez-vous qu’il soit nécessaire de permettre la production et la vente de ce genre de produit? Que ce produit soit majoritairement utilisé à des fins réelles et matérielles est une chose tout à fait acceptable, cependant dans certains cas, la consommation humaine est présente et engendre de grands dangers autant pour les consommateurs que pour leur entourage.

La question est: Faut-il supprimer et interdire ces produits à cause de l’utilisation minoritaire de ceux-ci mais qui sont très néfastes ou faut-il laisser la liberté aux entreprises de continuer à les produire et à les vendre car la majorité l’utilise à des fins matérielles?

L’économie et le gain sont devenus d’une si grande importance que la valeur et l’importance humaine peuvent souvent être oubliées dans notre société.