Une petite fille très malade à sauver…

N’avez-vous jamais reçu, un message par mail ou via votre réseau social préféré vous demandant d’aider une pauvre petite fille de 5 ans, très malade, en attente d’une greffe du foie ou d’un traitement miraculeux, mais très couteux, qui pourrait lui sauver la vie ?

En général, ce type de message est accompagné d’une photo ladite petite fille, souvent une petite blondinette avec une frange, tout mignonne. Comment résister à cet appel au secours ? Personne ne peut rester insensible devant une telle détresse. On vous demande la plupart du temps d’envoyer ce message à tous vos contacts pour toucher un maximum de monde et espérer ainsi sauver la demoiselle.

Bonjour,
Je suis un jeune papa de 29 ans.
Ma femme et moi avons eu une vie merveilleuse ensemble. Nous avons un enfant. Son nom est Rachel, et elle a 10 ans. Il n’y a pas longtemps, le docteur a détecté un cancer du cerveau dans son petit corps.Il y a seulement une solution pour la sauver : une opération. Malheureusement, nous n’avons pas assez d’argent pour payer le prix.
AOL et ZDNET ont accepté de nous aider. Le seul moyen qu’ils ont est le suivant : je vous envoie cet email, et vous l’envoyez a d’autres personnes. AOL va suivre cet email, et compter combien de personnes l’ont eu.
Chaque personne qui ouvre cet email et qui l’envoie au moins à 3 autres personnes, nous donnera 32 cents.
S’il vous plait, aidez-nous..

C’est justement tout l’intérêt de ce type de message : un sujet triste, grave ou choquant (la maladie d’un enfant), un texte qui parait sérieux, écrit, cautionné ou soutenu par une personne qui fait autorité (les parents de la petite fille, des médecins), une photo (pour personnifier cette petite fille qu’on ne connait pas). De plus, le message est envoyé par l’un(e) de vos ami(e)s, qui rajoute, en plus du message « C’est terrible cette histoire ! Pauvres parents… »

Seulement voilà, cette petite fille n’existe pas et n’est donc pas malade, la photo a été volée sur un site internet, le médecin chef Tartanpion n’a jamais travaillé dans l’Hôpital Marie Curie de Tataouine-les-bains. L’un de ces messages, qui circule encore, trouve cependant son origine dans un véritable message des parents d’une petite Noëlie, malheureusement décédée en 2004.Des variantes de ce message circulent aujourd’hui mais ne correspondent plus à la réalité. Pire, les nombreux appels passés au CHU mentionné dans le message engorge le service d’accueil téléphonique de l’hôpital.

Vous êtes simplement victime d’un canular informatique (un « hoax » en anglais)… comme des millions de personnes à travers le monde !

A qui profite le crime ?

Difficile de savoir précisément pourquoi de tels canulars sont lancés sur Internet… Dans la plupart des cas, il s’agit de récupérer facilement des adresses mails et de les revendre ensuite à des spammeurs. Le mail vous demande d’envoyer le message à tous vos contacts, incluant une adresse spécifique qui aura alors accès aux adresses de tous vous amis.

Parfois, il s’agit de véhiculer des messages politiques, religieux ou autres en comptant sur l’effet viral du web, comme cet enfant iranien à qui on écrase le bras après un vol . Tout est faux, mais ce type de rumeurs peut aisément alimenter les tendances racistes de celui qui lit ce message : « quels sauvages, ces iraniens quand même » !

Parfois, ce sont aussi des campagnes publicitaires déguisées ou alors de simples canulars lancés par des « plaisantins ».

Comment les détecter ?

Le plus simple reste de faire des recherches sur Internet. Le site Hoaxbuster.com est la référence française dans ce domaine. Des internautes, bénévoles, traquent depuis plus de 10 ans les rumeurs qui circulent sur la toile et les vérifient. N’importe qui peut apporter, via les commentaires ou les forums des indications ou des précisions concernant les hoax que nous recevons chaque jour.

D’une manière générale, ne renvoyez jamais ce type de message à qui que ce soit. Écrivez de vrais messages à vos amis et envoyez leurs des photos que vous avez prises vous-même !