Eugène Kaspersky l’a dit : selon lui, la marque fruitée marque un très lourd retard de 10 ans sur Microsoft en termes de sécurité.

 

Mais concrètement ça veut dire quoi ?

Depuis le début du mois, c’est quelque 600 000 Mac qui ont été contaminés. A l’origine de ce désastre, une faille dans Java que Windows avait déjà corrigée.

Le spécialiste de la sécurité informatique, Eugène Kaspersky, continue sur sa lancée et avance un avis concret : « Il a toujours été possible de développer des malwares pour Mac «.

 

C’est quoi un malware ?

Tout simplement un logiciel malveillant qui n’a que pour but de détruire vos données. Pas super tout ça.

La seule barrière restante étant le mot de passe de l’administrateur. Cependant, Flashback a réussi a contourner cette limite et à s’incruster dans les ordinateurs. Flashback est un malware, une variante du cheval de Troie.

Il ajoute que les cybercriminels sont maintenant avertis que les systèmes des Macs sont a leurs portées et « offrent des débouchés intéressants »

L’expert surenchéri en ajoutant qu’Apple entre dans les mêmes problèmes que ceux qu’a connus Windows il y’a 10 ans de cela.

Alors que, si on se rend sur la page web du constructeur, nous trouvons sur leur fiche d’information sur Mac OS X : « une parfaite sécurité «.

La marque va maintenant devoir investir dans la sécurité, ce que les vendeurs d’antivirus comme Eugène Kaspersky prennent comme une bonne nouvelle…

Mais vous utilisateurs de Macintosh rassurez vous : il n’existe que peu de virus connus a ce jour sous Mac OS X. De quoi bien réfléchir avant d’effectuer votre achat d’ordinateur. Les pricinpaux malwares sont sous Microsoft.

 

sources image : seaside-sweets.com