Je n’ai pu m’empêcher de constater la prolifération des sondages sur les intentions de votes avant chaque élection. Ce qui est bien normal me diriez-vous.

Cependant par rapport à ce que j’ai pu remarquer au cours des dernières années, je pense que ces soit disant sondages « objectifs » influent grandement sur le choix des votants.

Soit le cas ci-dessous :

Au premier tour le Sujet A souhaite voter pour Jean Luc Mélenchon et ne veut absolument pas que  Marine Le Pen passe au second tour.

Pourtant en consultant les intentions de vote il constate que Jean Luc Mélenchon risque fort de ne pas arriver au second tour. Il constate aussi selon ces mêmes sondages que le combat semble déjà réduit à un affrontement inéluctable entre François Hollande et Nicolas Sarkozy.

Rappelons nous, le Sujet  A ne souhaite pas que Marine Le Pen passe au second tour mais malheureusement pour lui, elle est juste derrière Hollande et Sarkozy en tête des sondages.

Que fera t-il ? Votera t-il pour Mélenchon ou choisira t-il un candidat beaucoup plus « probable » ?

« Je choisirai de voter quand même pour mon candidat » diront beaucoup !  Néanmoins le simple fait que la question se pose est un problème en lui-même. La seule question que l’on devrait se poser avant de voter c’est : Ce candidat reflète t-il les idées que je soutiens ?

Ainsi, pourquoi faire de tels sondages si ce n’est pour pousser les gens à faire des choix plus stratégiques que sincères ?

Je suis certaine que sans ces sondages, l’issue du premier tour aurait été différente. Je me permets même de penser que certains candidats auraient fait des scores nettement différents.

Nous savons tous que les médias nous manipulent constamment. Serait-ce si étrange que ces multitudes de sondages sur les intentions de votes ne fassent pas partie de leurs stratégies ?

Comme annoncé par ailleurs lors de ces résultats préliminaires, on s’est retrouvé avec les deux candidats pré-annonces comme étant en tête.

Était-ce une fatalité ? Malheureusement pour la liberté que nous défendons, ça nous ne le saurons sans doute jamais !

Sources images : http://www.paperblog.fr 

                               http://michelhuvetdixit.canalblog.com/