Dans le match au sommet du week-end le Real Madrid a gagné 2-1 au Camp Nou. Cette victoire est plus importante que le seul gain des 3 points face aux Barcelonais.

Au-delà de la victoire madrilène il faut retenir que c’est le premier classico depuis longtemps qui n’a pas tourné au règlement de comptes et ça on le doit certainement à Chelsea. Pourquoi ?

Depuis que Mourinho est à la tête du Real il n’avait pas trouvé de solutions pour battre Barcelone mis à part la victoire en coupe d’Espagne mais cela reste un cas isolé dans des confrontations ou le Real n’a jamais eu le dessus dans le jeu, et ne l’aura pas probablement pas, et se concentrait donc sur le défi physique souvent plus que limite dans l’engagement d’ailleurs en espérant faire craquer les Blaugranana.

Mais depuis que Chelsea a montré (avec une certaine réussite) qu’on pouvait contrer le Barça en défendant en bloc et debout, les choses ont changé. Le Real s’est appliquée défensivement, a défendu debout et ça marché ! On s’est rappelé de pourquoi Pepe est un des meilleurs défenseurs au monde et qu’avec Ramos il formait une des meilleures charnières centrales du monde.

Il y avait deux autres matchs dans le match. Le premier celui qui oppose Mourinho à Guardiola. Et à ce petit jeu c’est le Portugais qui a gagné. Alors que ce dernier a titularisé contre vents et marées Coentrão à la place de Marcelo, alors que sa prestation contre le Bayern fut désastreuse, sous prétexte qu’il est plus défensif. Même si celui-ci était décrié par la presse et le vestiaire ! Il a aussi reproduit le changement qui avait été critiqué en Allemagne à savoir faire rentrer Granero (et non Kaka) à la place de Di Maria. En même temps ce n’est pas une surprise plus on dit à Mourinho de ne pas faire les choses plus il les fait. En face Guardiola lui décide de titulariser Tello en lieu et place de Fabregas. Résultat : Coentrão a fait une partie plus que solide très bon derrière il a manqué un peu de présence et de jugement lorsqu’il a fallu se porter vers l’avant quand à Tello il a vendangé des occasions en or.

Le deuxième c’était entre Ronaldo et Messi. Et là c’est aussi le Portugais qui l’a gagné. En offrant la victoire à son équipe, trois minutes après l’égalisation barcelonaise. Mais surtout le Portugais souvent raillé par son manque de performance dans les grands rendez-vous à cette fois répondu présent en offrant une très bonne prestation. Cependant l’Argentin a aussi rendu une très bonne copie sauf qu’à l’instar de son équipe il n’arrive plus à être décisif. Cela fait 4 classicos qu’il n’a pas marqué !

Le Real va donc être champion d’Espagne attendons de voir les résultats des demi-finales retour en LDC pour savoir si oui ou non il y aura un 7ème classico cette saison. En tout cas pour la première fois on se demande si le Real n’est pas en train de prendre le dessus sur Barcelone et ça ça change tout.