En ce moment l’élection présidentielle française bat son plein et sincèrement je pense que la plupart d’entre nous n’en peut plus des constantes apparitions, débats et prises de paroles.

Ainsi parlons un peu de la pluie et du beau temps pour se changer les idées ou plutôt pour prolonger la maussaderie commune …

Le ciel pleure aujourd’hui pour « célébrer » les deux candidats qui s’affronteront le 6 mai et scelleront notre sort.

Question : Le ciel pleur t-il d’allégresse ou plutôt de tristesse ?

Moi j’aurais tendance à pencher pour la seconde proposition.

Au milieu de l’orage, nous avons tous prié pour que la tempête passe et ramène le soleil. Pourtant quand le choix nous a été présenté nous avons eu peur et choisi de jouer la sécurité. En effet les français ont dit vouloir du changement pourtant c’est le même personnage dont tout le monde semblait se plaindre qui est maintenant au second tour …

Au vu de la conjoncture actuelle je serais très intéressée de connaître les prévisions des prochains jours.

Peut-on encore espérer l’arriver du beau temps avec les auspices que nous avons provoqués ?

Les français devront-ils une fois de plus se contenter du moindre mal afin d’éviter de sombrer quand le navire basculera une nouvelle fois ?