Le cancer est une maladie très difficile à l’origine de beaucoup de décès chaque année.

Pourtant, la recherche avance, et de plus en plus de cancers ne sont plus mortels

Certains même, à l’instar du cancer de l’utérus, qui voit pointer son éradication grâce à un vaccin préventif très efficace, se soignent très bien.

Dans d’autres cas, on utilise des thérapies plus difficiles, comme les rayons X et les chimiothérapies qui sont souvent efficaces, mais qui parfois ne suffisent pas.

En effet, un certain type de cellule cancéreuse, les CSC (Cellule Souche Cancéreuse) sont très résistante aux différentes thérapies et provoquent souvent des rechutes après rémission.

Des chercheurs se sont donc penchés sur ce problème et sont proches de toucher au but avec un vaccin!

Comment ce vaccin fonctionne-t-il?

C’est dans la très renommée revue médicale nommée Cancer Research que l’on trouve la réponse à cette question.

En effet, des chercheurs de l’université du Michigan ont eu la très bonne et ingénieuse idée de se tourner vers ce qu’on appelle l’immunothérapie.

Vous allez me demander, mais qu’est-ce que l’immunothérapie?

Selon nos amis de Wikipedia il s’agit de:

L’immunothérapie est un traitement qui consiste à administrer des substances qui vont stimuler les défenses immunitaires de l’organisme afin de lutter contre différentes maladies, en particulier certains cancers hématologiques, les maladies dégénératives et les maladies de système.

Autrement dit, on va pousser notre corps à se défendre tout seule grâce à une stimulation extérieure.

Certains traitements fonctionnent déjà ainsi, mais cette fois les choses ont été pensées de façon un peu différente.

Dans le cas qui nous intéresse, les chercheurs ont pris ces fameuses CSC, les ont purifiés, puis réinjecté comme un vaccin.

L’efficacité de ce traitement est très prometteuse, les réactions du corps qui va se débarrasser des CSC de façon, semble-t-il, efficace donnent beaucoup d’espoir.

Allons-nous guérir du cancer grâce à ce vaccin ?

On peut avoir beaucoup d’espoir que ce vaccin fasse bien avancer les choses, mais il ne faut pas oublier deux éléments très importants:

  1. Le vaccin n’est encore qu’au stade de la recherche basique, toutes les expériences ont pour le moment été réalisées sur des souris.
  2. Ce seul vaccin ne permettra pas de guérir du cancer, mais promet une avancée spectaculaire dans ce domaine.

Sachant cela, on peut dire sans autre que c’est une très belle avancée qui permet de voir les choses sous un angle nouveau et que cette idée de vaccin va certainement faire prendre un grand virage, très positif, dans la lutte contre le cancer!