Oui oui! Ford a bien imaginé une voiture qui serait propulsée par un réacteur nucléaire! Mais ça ne date pas d’aujourd’hui ne vous inquiétez pas!

Ce concept est très peu connu. Et pour cause, le projet n’as jamais dépassé le stade d’une maquette au 1/33e.

Ce concept est né chez le constructeur Ford dans les années ’50. En effet, on n’a pas toujours eu « peur » du nucléaire! Malgré la crainte de la population à cette époque de la « guerre nucléaire », ce combustible animait et intéressait les gens. Beaucoup d’établissements avaient un nom en rapport avec ça, comme l’Atomic Bar, Nuclear Cafe, etc… On pouvait aussi voir l’eau Badoit venter ses mérites « d’eau radioactive ». On remarque que les fruits et légumes se développent plus vite après une exposition aux radiations. Et aussi à cette époque l’inventeur du maillot de bain deux pièces, nomma sa création: Bikini. Bikini est l’île ou se déroulaient les essais nucléaires.

Les gens pensaient que dans un futur plus ou moins proche, ce combustible équiperait tous les moyens de locomotion. C’étais à première vue Le Futur.

Deux ans auparavant, c’est-à-dire en août 1956, la reine d’Angleterre inaugura la toute première centrale atomique à Calder Hall.

En revenant sur la Ford Nucléon… Cette auto au design futuriste, avec compartiment nucléaire situé à l’arrière était tout de même bien pensée. Une cabine bien avancée pour augmenter la zone de sécurité par rapport au combustible, un coeur interchangeable qui permettait de changer la puissance du véhicule et l’autonomie. Théoriquement, ils estimaient qu’on pourrait parcourir 8’000km avec un coeur de capacité moyenne. Oui oui! recharge! Les ingénieurs avaient imaginé des stations où le conducteur pourrait arriver avec son coeur de réacteur, le changer contre un plus puissant ou tout simplement le recharger. Comme une batterie.

Finalement abandonné, ce projet était trop risqué pour les utilisateurs ainsi que pour la population au vue des radiations. Après ça, les ingénieurs ont voulu adapter ce combustible à tous les autres moyens de déplacement. Cependant ils se sont vite rendu compte que peu importe la taille du véhicule, l’épaisseur du blindage est la même. Les contraintes de sécurité étaient excessivement élevées ou les coûts trop élevés. Seuls les installations fixes ou de très grosse taille étaient envisageables tels que les sous-marins et les portes-avions.

Pour la petite anecdote, Bob Galle (co-producteur du film à succès « Retour vers le Futur ») à avoué s’être inspiré de la Nucléon pour l’idée du réacteur à position arrière sur la DeLorean DMC-12.

 

source: wiki, boomer-café.net