Il est jeune, il est beau et il fait craquer toutes les filles. Mais ce n’est pas tout ! C’est un performeur proche de ses fans qui a su rester simple malgré le succès. Je parle bien sûr de M Pokora ! Il est de retour avec son nouvel album, A la poursuite du bonheur, sorti le 19 mars. A cette occasion, je vous propose un petit retour sur sa carrière avec, en prime, la critique du nouvel album.

 

2003-2007 : les débuts d’une carrière prometteuse

Souvenez-vous, en 2003 : M6 diffuse l’émission Popstars le duel. Dans cette troisième saison, les jurés sont à la recherche d’un groupe, masculin ou féminin. Parmi les candidats, il y a un certain Matthieu, 17 ans à l’époque, qui tape dans l’œil du jury dès sa première audition. Au fil de l’émission, il séduit également le public, qui ne sera pas déçu puisque Matthieu fera partie du groupe gagnant, les Linkup, avec Lionel et Otis. Ce groupe sort un album, Mon étoile, puis finira par se séparer.

 

Cette séparation ne signe pas la fin de la carrière de Matthieu. Au contraire, c’est pour lui l’occasion de pouvoir enfin s’émanciper et de faire de la musique dans le style musical qui lui correspond le mieux à l’époque : le R’n’B. Sort alors le tube Showbiz (le Battle), en 2004. Le Matthieu des Linkup a bien changé : baggy, casquette à l’envers, tatouages… Son nom de scène : Matt Pokora … ou plutôt M Pokora (suite à des réclamations de la part d’un autre chanteur de R’n’B, Matt Houston). Très rapidement, son premier album solo, M Pokora, sort ; ainsi que les singles Elle me contrôle et Pas sans toi. Cet album est certifié disque de platine et c’est aussi l’album qui lui fera remporter ses premiers NRJ Music Awards (2).

Fort de ce succès, M Pokora sort un deuxième album, Player, en février 2006. De retour, Oh la la la (sexy miss), et Mal de guerre sont les singles issus de cet album. Player rencontre également du succès et sera lui aussi certifié double disque de platine. Il remporte de nouveau 2 NRJ Music Awards. Dans la foulée, il fait en 2006 sa première tournée, le Player Tour, qui se termine en apogée avec un Bercy plein à craquer le 13 janvier 2007. Un pur bonheur pour celui qui dit faire ce métier pour la scène. Il fera également un duo avec Nelly Furtado à la cérémonie des NRJ Music Awards, mais aussi un duo avec Ricky Martin, It’s Alright. Ces expériences vont le pousser à vouloir tenter l’aventure à l’international. Ça tombe bien, il vient de monter son propre label, M2theP Entertainment.

 

2008-2009 : cap sur l’international

Après le concert de Bercy, M Pokora décide de faire un break, mais aussi de se séparer de sa maison de disque. Ce break lui permet de se ressourcer, mais aussi de partir aux Etats-Unis pour préparer un nouvel album, cette fois-ci en anglais. Il prend alors contacts avec plusieurs producteurs en vogue, dont Timbaland ou encore Ryan Leslie, et compose son album par ses propres moyens. Il finira par signer avec EMI. Son album, MP3, sort en mars 2008, accompagné du single Dangerous, en duo avec Timbaland et Sebastian. Puis sortiront les singles They Talk Sh#t About Me et Catch Me If You Can. Il fera également une tournée un peu plus intimiste que la précédente, le Catch Me Tour.

Cet album rencontre un franc succès en Pologne, où Matt remporte un Eska Music Awards, au Mexique, en Allemagne ou encore en Finlande et d’autres pays à l’étranger. Mais il rencontre un succès mitigé en France, en partie à cause de la presse qui ne lui fait pas de cadeau, mais aussi à cause des radios qui ne diffusent pas assez ses titres. Cet album, malgré sa certification de disque d’or, ne rencontre pas son public en France. Ce qui est dommage car MP3 a du potentiel. Après ce semi-échec, Matt a un passage à vide et se remet en question. Il réalise alors que rien n’est acquis, mais ne baisse pas les bras pour autant, et heureusement !

 

2010-2012 : la reconnaissance

Matt fait son grand retour dans les charts en juin 2010, avec le single Juste une photo de toi. Son retour avec une ballade surprend, mais le public apprécie. Son quatrième album, Mise à jour, est dans les bacs le 23 août 2010. Il sera certifié double disque de platine. C’est un album aux influences pop, R’n’B et eurodance, mais qui contient aussi de belles balades. Le second single qui sort est Mirage. Il interprétera quelques chansons de son nouvel album durant une tournée des plages. Mais Matt n’a pas fait qu’un seul album. Il en a également préparé un en anglais pour l’international, Updated, et l’accompagne du single Oblivion, la version anglaise de Mirage.

Les NRJ Music Awards 2011 arrivent, et là, c’est le début de ce qu’il appelle la spirale positive. Il remporte 2 NRJ Music Awards et sent que, malgré les critiques, son public est toujours au rendez-vous. Public qu’il ne manque pas de remercier à l’occasion sur Facebook ou sur Twitter, où il est très présent. Puis vient sa participation à la première saison de Danse avec les stars. Et là, c’est un Matt totalement différent que l’on découvre : son potentiel explose. Il remporte cette première saison avec succès face à Sofia Essaïdi, et agrandit son public. Peu après cette victoire, il sort A nos actes manqués, une reprise de Jean-Jacques Goldman. Bingo ! Cette reprise relance sa carrière pour de bon. Sort alors la réédition de son album, Mise à jour 2.0. Cet album est accompagné de deux tournées, le Mise à jour Tour, qui a eu beaucoup de succès, et une tournée des clubs. Pris dans cette spirale positive, il décide d’enregistrer un nouvel album qu’il veut plus pop. Album qu’il enregistre tout en continuant sa tournée. On ne compte plus les #enroutepourlalbum5 qu’il tweetait à chaque fois pendant qu’il préparait son album. Le dernier single issu de Mise à jour est En attendant la fin. Il tourne définitivement la page avec la fin de sa tournée, mais surtout les NRJ Music Awards 2012 qui le sacrent encore de 2 Awards.

Le 23 janvier 2012 sort Juste un instant, le premier single issu de son cinquième album, A la poursuite du bonheur. Dans le clip de ce single aux sonorités pop, comme le reste de l’album, on découvre un Matt séducteur qui veut juste passer un instant avec la fille qui lui a tapé dans l’œil. Il dit d’ailleurs que c’est probablement son meilleur clip, car proche de ce qu’il est dans la vraie vie. Mais Matt n’est pas au bout de ses surprises : le 30 janvier, il apprend qu’il rejoint la troupe des Enfoirés. C’est de nouveau la consécration, ou plutôt la reconnaissance du métier. Il ne cache pas sa joie et se sent honoré de pouvoir apporter sa contribution aux Restos du Cœur.

Le moment tant attendu par les fans arrive enfin : le 19 mars sort A la poursuite du bonheur. J’ai écouté cet album, et je vais vous dire ce que j’en pense. En l’écoutant, j’ai été très agréablement surprise. Cet album est de loin le meilleur qu’il a fait. L’expérience et la maturité n’y sont pas pour rien. Les textes sont plus réfléchis, les mélodies et les instrumentaux sont plus travaillés, et les thèmes sont plus variés. On découvre un nouveau Matt, surprenant, plus mature et qui a évolué vocalement. Impossible de dire qu’elle est ma chanson préférée, mais j’ai quand même un coup de cœur pour Cours, Chacun, Si tu pars, Sauve-toi, On est là… En fait je les aime toutes ;) Cadeau : le clip de Juste un instant.

En dehors de ses albums, Matt a sorti des livres, des DVD live, a collaboré avec plusieurs marques (Collection Von Dutch-Alain Afflelou et Atol pour les lunettes, Police pour les montres…), mais a aussi participé a des compilations pour des œuvres caritatives. C’est un artiste engagé qui n’hésite pas à se mobiliser pour la bonne cause, comme avec l’association Chanter le foot. Malgré tout ce que les gens peuvent penser de lui, c’est un artiste au grand cœur qui se donne à fond pour son public. Et il ne risque pas de s’arrêter en si bon chemin. Sa tournée va bientôt débuter, vous trouverez les dates ici. A la poursuite du bonheur Tour se terminera le 16 décembre à Bercy. Et il se murmure que Matt prépare une grosse surprise pour les 10 ans de sa carrière, en 2013. Stay tuned !

 

Source images : www.mpokoramusic.fr, http://www.m-pokora.emc-records.comhttp://www.lemediateaseur.fr.