Avant de commencer, j’aimerais revenir sur l’article que j’’avais écris le 12 janvier 2012 (voir ici). J’avais alors conseillé une action qui cotais 1,66€. Maintenant son cours est de 2.09€ soit presque 26% en trois mois !

Je conseille à ceux qui l’ont acheté de la conserver, pour les autres il n’est pas encore trop tard pour acheter. Mon objectif est toujours de 2.50€ minium.

Depuis quelques années on entend parler des BRIC dans la presse spécialisée. Plus récemment cet acronyme s’est invité dans nos médias quotidiens.

Que veut dire BRIC ?

BRIC, c’est la première lettre de quatre pays Brésil, Russie, l’Inde, et la Chine, ce sont des pays en plein développement économique, récemment on a rajouté un S, pour donner BRICS. Le S, représente l’Afrique  du Sud. South Africa en anglais, car ce sont nos amis anglophones qui ont inventé ce terme.

Les Français ont bien essayé de franciser cela, ce qui donne l’ARBRIC, pour Afrique du Sud,  Brésil Russie, Inde, et Chine). Personnellement je n’ai jamais vu cet acronyme utilisé. Si c’est le cas, vous pouvez laisser un commentaire avec la référence.

Faut-il inverti dans les BRICS ?

Il faut demander à nos dirigeants  européens, comme Nicolas Sarkozy, Angela Merkel, ou Mario Monti, qui n’ont pas hésité à sollicité la Russie ou la Chine pour sauver l’Europe. Officiellement ils ont accepté, de participer, mais dans la réalité, ils n’ont fait que des investissements!

Par exemple la Chine a acheté les ports de la Grèce et de l’Italie. La Russie a prêté 2,5 milliards€ à Chypre en échange  de l’exploitation de champs gaziers découvert récemment près de ces côtes.

L’économie chinoise ralenti, n’oubliez pas que l’Europe est son plus grand marché pour l’exportation, et que cette dernière est en crise. La Russie est totalement dépendante de ses matières premières. De ce fait je préfère rester prudent sur ces pays, surtout quand tout le monde en parle

Quelle alternative ?

Il faut se pencher sur d’autres pays émergents , qui ont de bons fondamentaux , et une bonne visibilité pour l’avenir. Mon choix s’est porté sur l’Indonésie.

Pourquoi ?

La première raison c’est que l’agence de notation Fitch a relevé la note de sa dette en janvier 2012. Ce qui est rare ces derniers temps. Elle quitte la catégorie « spéculative« .

Contraîrement à la chine, sa croissance est tirée par une forte demande intérieure qui représente 50% de son PIB.

Pour la période de 2012 à 2016 l’OCDE estime sa croissance à 6,6% par année.

La dette est faible, elle représente seulement 1,5% du PIB.

L’inflation est importants 5,8%, mais tout est fait pour la maîtriser.

L’Indonésie met en place des réformes, afin d’alléger les procédures administratives pour les entreprises, combler ses lacunes juridiques, afin d’attirer les sociétés étrangères. Il est estimé à 450 milliards de dollars ses besoins d’investissement jusqu’en 2025.

Comment investir ?

Le plus simple est d’acheter un tracker (voir ici pour plus d’explication). Il n’y a pas beaucoup de choix, le seul que j’ai trouvé est celui de Lyor :

L’objectif de gestion du compartiment est de s’exposer au marché des actions indonésiennes en reproduisant l’évolution de l’indice MSCI Indonesia Net Total Return en minimisant au maximum l’écart de suivi entre les performances du compartiment et celles de l’indice MSCI Indonesia Net Total Return.

Son code est FR0011067511*, et son cour au moment de la rédaction est de 103,91€. Mon objectif est de minimum 130€.

Si v vous connaissez d’autres trackers, alors n’hésitez pas à me laisser un commentaire.

*Les informations et analyses diffusées sur pourton.info ne constituent qu’une aide à la décision pour les investisseurs. Notre responsabilité ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l’utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.