Chers jeunes diplômés ou non, il y a encore de l’espoir !

Le 07 février de cette année, le décret n°2012-184 a été établi, instituant une aide à l’embauche de jeunes de moins de vingt-six ans. Juste un petit bémol cependant, cette aide ne sera étendue qu’aux petites entreprises de moins de 10 employés.

Comment en profiter :

  • Le texte est entré en vigueur le 08 février pour les embauches réalisées entre le 18 janvier 2012 et le 17 juillet 2012 inclus.
  • Une entreprise de moins de 10 employés qui embauche un jeune de moins de 26 ans peut demander de bénéficier d’une l’aide de l’État.
  • Il faut que le jeune soit employé en CDD ou en CDI d’au moins un mois pour que l’entreprise puisse prétendre à cette aide.
  • Le renouvellement d’un contrat ou l’évolution d’un CDD en CDI compte pour une embauche et l’entreprise pourra donc bénéficier de cette aide qui peut aller jusqu’à 195€ par mois.
  • L’aide sera versée  à l’entreprise pendant les 12 premiers mois d’embauche.
  • etc.

Si vous êtes un jeune de moins de 26 ans et que vous avez du mal trouver un travail, je vous conseille de viser les petites entreprise. Il semblerait que ce soit là l’avenir !

Pour tout vous dire je commençais à désespérer ! Avec le taux de chômage qui ne semblait pas vouloir baisser je me disais que la jeunesse allait droit dans le mur. Pas de travail, pas d’argent, plus d’espoir, pas d’avenir … à quoi servaient tous nos efforts ?

Heureusement que même si l’aide ne semble pas énorme c’est une bonne initiative de l’État pour favoriser l’accès à l’emploi des jeunes.

Je profite aussi pour rappeler que la  prime exceptionnelle versée lors de l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans en apprentissage ou en contrat de professionnalisation par une entreprise de moins de 250 salariés a été reconduite jusqu’au 30 juin 2012.

 

Ainsi chère jeunesse, n’hésitez pas à informer les entreprises, qui ne le saurait pas, que vous embaucher est un bon investissement !

Lancez-vous ! N’ayez aucune hésitation !

Le monde du travail c’est une jungle, il faut donc savoir quand affûter ses armes !