Je suis certainement en retard sur mon temps puisque je viens d’apprendre que le tatouage du blanc des yeux existe en tant qu’art, depuis plus de 5 ans déjà …

Pour ceux comme moi qui n’en savaient rien, découvrons un peu en quoi consiste cette « mode » …

Sachez tout d’abord que la pratique de la coloration des cornées existe depuis plusieurs siècles mais n’était utilisé que dans le milieu médical pour corriger des défauts de vue ou pour apporter un peu d’esthétisme chez les aveugles.

Ce dont nous allons parler ici se fait sur des yeux en parfait état.

Officiellement le premier à avoir eu recours à cette pratique était le canadien Pauly Unstoppable. Connu pour ses goûts un peu extrêmes en terme d’art corporel il était surement un candidat idéal pour faire l’apologie de cette nouvelle technique. Cependant Pauly avait au moins 2 compagnons de « fortune » qui comme lui ont fait le grand saut ( Shannon Larrat, et Josh Rahn … )

Selon le témoignage de Pauly, cette intervention a été le fruit d’une réflexion longue et d’une décision réfléchie.

Lors de l’intervention néanmoins, la première tentative s’est soldée par un échec puisqu’elle consistait à utiliser une aiguille de tatouage classique mais malheureusement l’encre s’est dissipé.  Le tatoueur a donc opté pour des injections directement dans le blanc des yeux et cela a marché … En moyenne il a fallu 40 injections pour tout colorer.

Cette intervention étant aussi délicat que dangereux, la majorité des médecins refusent catégoriquement de la faire et en laissent donc le soin aux tatoueurs.

Cette nouvelle m’a interpellée mais étrangement je n’étais pas choquée. Une seule question me taraudait : Quelle sera la prochaine mode ?

La vie se résumera t-elle maintenant à des prises de risques continuelles ? Ces hommes auraient pus se retrouver aveugles et/ou défigurés …

Où s’arrêtera donc l’humain dans cette quête éternelle pour se distinguer des autres et/ou donner un sens à sa vie ?

Ces hommes ont bien entendu tout à fait le droit de disposer de leurs corps comme ils le souhaitent, mais j’espère, pour le bien de tous, que cette mode ne s’étendra pas trop. En effet si tout le monde bascule dans cet extrême j’ai peur de ce que certains s’inventeront pour à nouveau se distinguer de la masse.

Avec la scarification, les implants sous-cutanés ou directement dans les yeux, les piercings etc., je pense que nous avons atteint un nouveau fond.

Si la recherche d’une identité individuelle propre doit absolument passer par la destruction de l’identitaire sociétal, qui sait ce que le futur nous réserve …

Chacun a le droit de vivre comme il le souhaite, c’est sûr. Je pense cependant que nous devrions commencer à analyser les vraies raisons qui poussent les gens à de tels extrêmes au risque qu’un jour le phénomène nous dépasse et que ses effets soient irréversiblement ancrés dans l’idéologie communautaire.

 Source photos : http://www.bizarremag.com