• Rythme
  • Scénario
  • Ambiance
  • Mise en scène
  • Acteurs

Durant la semaine, je suis allé voir Devil Inside

Je vais donc vous donner mon avis afin de savoir si vous devez oui ou non courir au cinéma aller le voir.

Avant de vous donner mon avis, je vais vous présenter l’histoire et la bande-annonce.

Le Synopsis:

Un soir de 1989, la police reçoit un appel d’une certaine Maria Rossi qui reconnaît avoir sauvagement assassiné trois personnes. Vingt ans plus tard, sa fille, Isabella cherche à comprendre ce qui s’est vraiment passé cette nuit-là. Elle se rend en Italie, à l’hôpital Centrino pour psychopathes où Maria est enfermée, pour savoir si sa mère est déséquilibrée ou possédée par le diable. Pour soigner la démente, Isabella fait appel à deux jeunes exorcistes qui utilisent des méthodes peu orthodoxes, mêlant la science et la religion. Ils devront alors affronter le Mal absolu qui a pris possession de Maria : quatre démons d’une puissance redoutable…

… Délivrez la du mal.

La bande-annonce:

Le film:

En lisant le synopsis et regardant la bande-annonce, on se fait vite une idée du type de film.

C’est un film basé sur l’exorcisme sous la forme d’un faux documentaire.

Ce film est dans la lignée des long-métrages tel que Le Rite ou Le Dernier Exorciste qui sont sortis il n’y pas si longtemps que ça.

Avant même de commencer le film, on peut lire le message suivant à l’écran :

Le Vatican n’approuve pas ce film

Le réalisateur William Brent Bell a envoyé le scénario à l’Église catholique qui n’a pas voulu s’impliquer dans ce projet.

 

Allez rentrons dans le vif du sujet.

Un film réalisé caméra au poing, moi ça ne m’a pas dérangé, tout comme dans REC ou Chronicale, j’ai même apprécié.

Les scènes d’exorcisme sont plutôt bien réalisées, certain(e)s auront des petites frayeurs, mais sans plus. Il ne faudra pas s’attendre à d’énormes engoisse à vous faire bondir au plafond.

À part ces quelques scènes, le reste, est décevant. Un scénario qui tire sur la longueur, pas en temps, mais en attentes. Des dialogues qui ne servent pas à grand-chose par moments, sauf à combler les vides. Le rythme général est endormissent. On pourrait aller chercher des pop-corn à tout moments dans le film sans rien louper d’extraordinaire.

Un comble dans ce film, c’est qu’on nous explique en long, en large et en travers que les démons n’aiment pas les objets sacrés (croix, eau bénite)  et l’on peut pourtant voir pendant une scène, un prêtre possédé alors qu’il est à l’intérieur d’une église, qu’il tient une Bible, qu’il porte une croix autour du cou, qu’il plonge ses mains dans de l’eau bénite, et en faisant tout cela, le démon ne réagit qu’au moment où il baptise l’enfant?!?!? Ce démon doit être le plus fort de tous ! ou pas !!!

Mais le pire, oui il y a pire….c’est la scène finale, pour vous dire, la salle a hué ! Ca n’a ni queue ni tête! Ca fini d’une manière si invraissemblable qu’on se dit il y a une suite (déjà en prévision), mais au vu du résultat, ça ne donne pas envie d’aller voir le suivant.

Je ne dévoile pas la fin au cas où certaines personnes voudraient quand même y aller….

 

Conclusion:

Je crois que vous avez deviné ma conclusion, ce n’est pas un film que je verrais deux fois.

Je vous laisse juger par vous même pour ceux qui auront la volonté d’y aller ;-)

 

 

sources Allociné