Emeutes à Athènes (Reuters/CNN)

Il y a une heure, alors que les dirigeants grecs discutent de nouvelles rigueurs pour satisfaire l’Union Européenne (et condition obligatoire pour obtenir encore des crédits) les grecs se sont rendus en masse dans les rues d’Athènes.

De violents heurts ont lieu en ce moment entre les civils et les forces de l’ordre. Un chiffre de 65 blessés est avancé. La police se « contente » pour l’instant de faire usage de gaz lacrymogènes et de grenades aveuglantes, alors que les manifestants attaquent avec des cocktails Molotov et des pierres.

De nombreux bâtiments ont été incendiés et mis à sac, dont banque, cinéma, etc… Les secours sont débordés et ne peuvent accéder au lieux des sinistres.