La décision a été prise! Les grands dirigeants de Mercedes-Benz ont tranché.

Tout le monde (ou presque) savait que le bilan de cette section du groupe n’étant pas joyeux, mais personne ne se doutait que ce serait aussi grave.

La décision d’arrêter la majestueuse Maybach a été prise. Cette auto n’as jamais été rentable nous informe Car Magazine. Pour chaque unité vendue dans le monde, Mercedes perdait 330’000 euros.

Pour pouvoir retrouver ce chiffre, il faut comptabiliser le nombre total de véhicules vendus et y comparer avec l’investissement. Le groupe Daimler-Benz a injecté pas moins de 1,33 milliard de dollars depuis son lancement. Lancement qui avait pour but de détrôner la reine Rolls-Royce Phantom. Inutile de préciser que ce but n’a finalement jamais été atteint.

Pour les chiffres, seulement 3000 exemplaires ont été vendus en tout et pour tout. On se rend alors vite compte de l’énorme déficit que le groupe accumulait avec cette auto.

À partir de l’année prochaine il n’y aura donc plus de Maybach qui sera apparemment remplacée par une Mercedes-Benz Classe S en beaucoup plus luxueuse.

Fondé en 1912 par Wilhelm Maybach, le constructeur concevait au début des petits moteurs Daimler ainsi que des moteurs pour les dirigeables Zepplin. Après que le traité de Versailles interdit é l’Allemagne d’après guerre de fabriquer des dirigeables, Maybach se tourne vers l’automobile et construit le tout premier moteur W1.

Durant la Seconde Guerre mondiale, il a construit des moteurs pour les chars allemands. Principal fournisseur, il ira construire des moteurs jusqu’à 700cv (V12 essence – 23,8L).

Après la capitulation de 1945, les mises au point ont été interrompues et la marque ne se relèvera pas. Elle est restée dans l’oubli jusqu’en 2002Mercedes l’a fait renaître de ses cendres.