Connaissez-vous Dalva Lina da Silva ? Avez-vous lu son nom dans la presse ou entendu parler d’elle à la télévision ? Pourtant c’est une tueuse en série !

Cette femme de 42 ans vie à São Paulo, au Brésil. Dans son quartier, elle est connue pour recueillir les chats et les chiens abandonnés, ce qui est une noble cause de nos jours.

Pourtant le 13 janvier 2012, elle a été arrêtée en flagrant délit lorsqu’elle déposait des sacs en plastique contenant des cadavres à côté d’autres poubelles ?

Que risque-t-elle ?

Si ces crimes sont avérés, elle sera jugée pour maltraitance d’animaux.

Ha oui, j’avais oublié de vous dire, elle est accusée d’avoir tué quatre chiens et trente-trois chats

Comment ont-ils su ?

Une association de protections d’animaux a eu des doutes, et ils ont donc décidé d’engager un détective privé.

Ce détective a suivi cette femme pendant 22 jours, il a vu son manège, les animaux qu’elle enroulait dans du journal avant de les mettre dans des sacs par deux ou trois. Ensuite, elle les mettait à coter des autres poubelles.

Qu’elle est sa défense ou son excuse ?

Le commissaire José Celso Damasceno Junior, déclare qu’elle a raconté à la police :

Qu’elle faisait une piqûre d’analgésique dans le cœur des animaux, ce qui provoquait un arrêt cardiaque.

Son avocat lui déclare :

Qu’elle n’a fait des piqûres mortelles qu’a six animaux qui étaient mourants.

Que pensez de cette histoire ?

Si elle a vraiment tué six pauvres bêtes mourantes, afin d’abréger leur souffrance et qu’elle l’a fait elle-même afin d’économiser de l’argent c’est pardonnable.

Dans le cas contraire, alors elle doit être condamnée, certains diront que ce ne sont que des animaux, et qu’apparemment ils n’ont pas souffert. Que c’est beaucoup d’effort et d’argent dépensé pour peu de choses.

Je ne vais pas rentrer dans des arguments du type religieux, philosophique ou autres. La première raison qui me vient à l’esprit, et si demain elle tuait des humains !

 Et vous, qu’elle est votre point de vue ?