Australie – Les faits se sont produits hier. La prison australienne « Ron Barwick Minimum Security Prison » à Risdon Vale, sur l’île de Tasmanie au large du continent, à fait les frais d’une évasion. Rien d’exceptionnel, cela se produit un peu partout dans le monde.

Tasmanie (Google)

 

Sauf que l’originalité vient d’un message posté sur le réseau social Facebook. Et par l’un des fuyards, le 5 janvier dernier, Kyle Leslie Lynch.

Kyle Leslie Lynch et James Peter Sampson (The Mercury)

 

Il avertissait ainsi, sur son profile, en son nom « Je serais dehors plus tôt que vous ne le pensez ! Vous verrez ».  Le même jour, il change son statut de « célibataire » à « en couple » sans plus de précision.

Message Facebook : "Je serai dehors plus vite que prévu" (ABC News)

Facebook : "En couple" (pourton.info)

Le plus étrange est que les prisonniers de cet établissement n’ont pas le droit d’utiliser Facebook, et n’y ont donc, théoriquement, pas accès. Selon le ministère de la justice australienne, l’annonce et les modifications de la page en question n’ont pu être faites que de l’extérieur, par une tierce personne.

Ron Barwick Minimum Security Prison (ABC News)

Il n’en demeure pas moins que Kyle Leslie Lynch, 19 ans, et James Peter Sampson, 22 ans, se retrouvent en liberté, créant un petit buzz et narguant les services de police australiens.