On a vu dans les articles précédents que la moto repousse les créateurs, concepteurs, designers et bricoleurs de tous bords dans leurs limites, et pour le bien de tous. Seulement voilà. Si l’imaginaire peut mener à des sommets, telles que ces magnifiques créations

Falcon Motorcycle

Ian McElroy (bikeexif)

Ian McElroy

de Falcon Motorcycle, de Ian McElroy

Orange County Choppers

ou encore de Orange County Choppers , et s’il existe de nombreux artisans ou artistes qui méritent une palme, dans d’autre cas il s’agirait plutôt d’abîme ! Nous ne sommes pas tous doués, force est de le constater. Original, certes :

(zbox)

Beau ou performant ? … bof, à réfléchir !

Quant au « fait maison », là commence le délire :

(odditycentral)

Ainsi cette « magnifique » moto de conception chinoise, que le propriétaire-créateur aborde fièrement et qui, cerise sur le gâteau, roule réellement !

(odditycentral)

Ou encore cette manie qu’on certains de vouloir adapter un moteur de voiture sur un cadre de moto (je vous passe la très célèbre Dodge Tomahawk pour ces images moins glorieuses!) :

(the-rocketman) Chevy Bike

(carmk) Eddie Paul

Pour la promenade de mamie :

(the-rocketman)

Et encore la moto de batman, si souvent reprise :

(bikerholic) Batbike

Et pire, la moto écolo tout en bois :

(verybestphotos) Moto en bois

Finalement, on se dit qu’il ne faut pas grand chose pour fabriquer sa propre moto, et qu’il y a de grandes différences d’un imaginaire à l’autre.

(ratbike) Ratbike

Reste celle de papy, travaillée durant de nombreuses années dans un atelier, de longues soirées à retaper cette vieille machine parfois trouvée dans un garage. L’amour et le mérite y sont, mais le résultat n’en fera jamais un buzz.

Allez, je vous laisse sur ces images, dont la Snaefell Project de François Knorreck :

(cnet) Snaefell Project de François Knorreck

jrlcycles