Si vous êtes un tant soit peu sérivore alors vous n’avez pas pu décemment passé à coté de l’ovni que représente la série Dexter (que j’avais d’ailleurs déjà présenté dans un article précédent) et si vous suivez Dexter, alors vous n’avez surement pas manqué d’halluciner face à la dernière saison.

Je m’adresse donc aujourd’hui à tous les spectateurs de notre psychopathe préféré. L’heure est grave mes amis, Dexter, notre cher Dexter, notre ange blond aux pulsions macabres, est sur une pente descendante. Et quand je dis descendante, je veux dire par là que depuis déjà deux saisons, il commence quelque peu à perdre de son brillant et là, il est carrément en train de dévaler à 150 à l’heure la piste glissante la plus abrupte de la planête.

 

Sincérement, que ce passe t-il dans la tête des scénarites ? A cours d’idée peut être ? Et bien il va falloir faire une cure d’inspiration au plus vite, et le plus tôt sera la mieux, car Dexter a signé cette année pour être reconduite pour deux nouvelles saisons ! Oui vous avez bien lu : Deux saison ! Ce qui veut dire deux fois 12 épisodes, ce qui veux dire 24 épisodes où il va falloir nous trouver quelque chose à raconter !

 

La dernière saison est certainement la moins réussie de toute, soyons honnête, bon je ne dis pas qu’elle lamentable ou complétement loupé, on prend plaisir à regarder Dexter lutter contre le nouveau serial Killer, mais dans l’ensemble le tout est loin d’être à la hauteur du niveau de la série à son début.

 


 

Attention SPOILERS

 

Pour cette dernière saison Dexter doit affronter le Dommsday Killer,  soit un tandem composé d’un professeur fanatique et de son élève qui sont persuadés de pouvoir déclencher la fin du monde à coup d’assassinats très gores. Soit.

 

Le bon côté de cette intrigue c’est qu’elle a permis à Dexter de se confronter à la religion, ce qui est plutôt joussif étant donné les sarcasmes dont il fait preuve à l’occasion. La saison nous a aussi offert un très beau personnage en la personne de « Frère Sam » dont la disparition m’a pas mal attristé.  Enfin le cliffhanger de l’épisode 10 où l’on se rend compte qu’en réalité le Dommsday Killer n’est pas deux mais une seul personne totalement psychopathe était franchement pas mal.

 

Néanmoins, ces quelques bons côtés ne suffisent pas à faire qu’une saison est réussie. Tout d’abord, le coup d’un sérial killer par saison commence à être un peu répétitif. Au moins dans la première saison, quand Dexter tentait d’attraper son frère, il en profitait pour liquider pas mal de méchants autour de lui, alors que maintenant on peut compter sur les doigts d’une main les intrigues secondaires dont s’occupe Dexter, en plus de son serial killer ! En bref, on s’ennuie un peu en attendant la grande confrontation qui l’on sait, de toute façon, n’arrivera qu’au dernier épisode.
Autre point négatif, la répétition sans fin et lassante du « dark passenger », surnom apparue grâce à Lila pour désigner le côté sombre de Dexter. Franchement le thème devient un peu trop omniprésent ! Il serait tant que les scénaristes se décident quand à la relation de Dexter avec lui-même. Soit il s’accepte soit il lutte pour changer mais au moins qu’on change de disque.

 

 

 

Histoire d’alléger un peu le décort je serais également partante pour que les scénaristes se débarassent une fois pour toute de Quinn. Ce dernier est vraiment devenus une  plaie, un personnage qui ne sert strictement plus à rien si ce n’est à combler les vides. Soyons sérieux, sa romance avec Debra étant du passé révolus, du moins en ce qu’il la concerne, la présence de Quinn devient juste inutile à l’histoire. Qu’on le vire ou qu’il meure sur le champ de bataille, mais par pitié qu’il dégage.

 

En ce qui concerne Batista et Masuka, ils font partie du décor. Le personnage de Masuka est fidèle à lui même autant continuer comme ça, mais Batista commence un peu à tourner en rond. Donner lui une intrigue un peu plus consistante, qu’il se rebelle, qu’il fasse quelque chose, parce que à ce rythme il va finir comme Quinn et je n’ai pas du tout envie d’assister à ça.

 

Bon pour finir le BIG problème de cette saison, et il y a intérêt à ce que les scénaristes se reprennent très vite, c’est Debra ! Devant l’épisode 11, sincérement, j’ai sortie un WHAT THE FUCK ?!!!! Bien placé.

 

Debra amoureuse de son fère ? Amoureuse de Dexter ?!!!! Euh ….. comment dire les gens ? Je sais, je sais, ils ne sont pas liés par le sang. Mais soyons réalistes, la famille ce n’est pas qu’une question de sang. Sinon comment défendre les parents qui adoptent. Non, encore Dexter serait arrivé dans leurs famille à l’âge de 15 ans ou 17 ans, bref déjà grand, j’aurais pu comprendre que Debra développe un cruch sur lui, mais là !

 

 

Dexter a été adopté à l’âge de 3 ans ! Ce qui fait que Debra devait n’avoir pas plus d’un an, ou même quelques mois quand elle l’a connu. En clair, Debra, aussi loin que remonte ses souvenirs, a toujours eu Dexter comme grand-frère ! Ils ont grandit en tant que frère et sœur, alors le coup de l’amour maintenant c’est clairement incestueux ! En pleine saison 6 ! C’est un peu fort !!!

 

Bon à la limite si vraiment, VRAIMENT, la série veut se lancer sur un tel sujet (après tout bien mené ça pourrait montrer à quel point l’histoire a du cran), par pitié faites le avec SUBTILITE les gars ! SUBTILITE ! La clé de toutes les réussites ! Parce que là, franchement, le sujet a été foutu sur la table comme une bloc de ciment, et il a été difficile à avaler. Pour le coup, moi j’ai surtout eu l’impression que c’était la psy qui abusait de son pouvoir de persuasion sur Debra et de sa faiblesse émotionnelle, pour lui imposer cette idée.

 

Ce n’est pas comme si Debra s’était engagé progressivement la dessus et avait finit par réalisé qu’elle avait des sentiments troubles, non , c’est carrément la psy qui veut la forcer à admettre une telle idée ! Enfin, le pseudo rêve « incestueux » de Debra avec son frère est un procédé tellement utilisé, tellement cliché, tellement ….. « on le voit arriver des siècles à l’avance » que j’ai trouvé ça pathétique.

 

En bref, j’attends le dernier épisode avec impatience pour comprendre un peu la direcion de Dexter. Mais cette saison ne restera pas gravé dans les annales mes amis.
Sur ce enjoy