Petit article pour bien débuter le week-  end. Aujourd’hui nous allons expérimenter quelque chose de nouveau: le casse-tête.

Tout d’abord, les bases! Qu’est-ce qu’un casse-tête?

Le casse-tête est un jeu qui se joue seul. Il consiste à partir d’une situation initiale désorganisée ou aléatoire puis de suivre un certain nombre de manipulations pour arriver à un résultat final défini.

On peut par exemple citer le plus célèbre: le Rubik’s Cube (inventé en 1974 par le Hongrois Ernő Rubik).

Le casse-tête mécanique le plus ancien est originaire de Grèce, et date du IIIe siècle: un carré, divisé en 14 parties différentes, avec lesquelles l’objectif était de créer différentes formes.

On peut en citer encore pleins d’autres comme le Tangram, les Tours de Hanoi… puis tout ce qui est classique comme les dominos, 8 dames, parcours du cavalier, jeux de cartes (réussites), jeux de fil de fer, jeu de ficelles… et finalement plus récemment nous avons le non moins célèbre: Sudoku.

Un des casse-têtes que je trouve le plus beau et intéressant, ce sont les Himitsu-bako ( ou boîtes secrètes japonaises). Originaires du Japon, leur apparition remonte à l’ère Edo (1603-1807). Leur nom original, Himitsu-bako, vient simplement de leur utilisation première.  Himitsu signifiant secret en japonais et bako désignant une boîte. Faites à la main par des artisans d’Hakone, ces boîtes sont toutes différentes et uniques.

Pour pouvoir ouvrir ces boîtes, il faut exécuter dans un ordre précis certains mouvements en déplaçant les pièces amovibles. On peut trouver des boîtes à 2 mouvements comme à 120 mouvements. Plus le nombre d’opérations est élevé, plus la boîte sera difficile à ouvrir!

Le commerce de ces boîtes s’est développé au VIIe siècle avec l’aide des palanquins qui, parallèlement à leur activité principale, les revendaient pour pouvoir ramasser plus de sous. Dans le temps, les samouraïs japonais devaient passer une partie de leur temps à Edo (actuellement Tokyo). Pour pouvoir garder leurs affaires en lieu sûr, ils se procuraient donc ces petites boîtes secrètes. Elles mesuraient entre 5 sun (10×15 x 6cm) et 6 sun (13×19 x 9cm) et pour pouvoir les ouvrir il fallait effectuer entre 55 et 66 mouvements!

 

Allez, à vous de vous creuser un peu les méninges! Je vous propose donc un petit casse-tête en papier, que vous pouvez réaliser chez vous avec uniquement une feuille de papier et un ciseau/cutter. Une fois que vous aurez compris le truc, il sera très facile de le soumettre à vos amis.

Imaginéepar le professeur en mathématiques de l’université de Toronto, Ed Barbeau, ce casse-tête est plus facile qu’il n’y paraît.

La solution!!!! »

Hey!! Pas si vite, cherchez un ptit peu :)