• Réception
  • Autonomie
  • Possiblité
  • Design
  • Photo

La plupart des sites qui ont testé l’iPhone 4s l’on fait de façon très précise, avec des tests de rapidité bien chronométrée, et tout un tas d’autres choses qui permettent de voir les capacités de la bête.

De notre côté, nous avons voulu privilégier un test terrain.

Comment s’en sort cette iPhone 4s dans la vie de tous les jours? Est-ce que les résultats de rapidité et autres tests techniques se ressentent au quotidien?

Prenez place, nous allons voir tout ça!

On va s’épargner de parler de son physique, car à part un très léger déplacement de bouton, il est la copie conforme du iPhone 4.

Commençons avec quelque chose d’intéressant…

La réception:

Apple annonce que son téléphone qui bénéficie d’une double antenne (Pour pallier au problème rencontrer sur le iPhone 4) a une réception record avec des taux de transfert très proche de la technologie 4G.

Sur le terrain on remarque en effet une différence de rapidité de chargement d’une page de façon assez claire entre le 4 et le 4s.

Au quotidien cela a un bel avantage, on surf vraiment de façon agréable sans trop attendre que les pages se chargent.

De ce côté, c’est un vrai plus.

Pour la réception téléphonique, l’antenne semble là aussi plus performante. Certain endroit où le iPhone 4 a de la peine à capter un signal, le 4s s’en sort assez bien.

Attention, il ne faut pas s’attendre à ce qu’il trouve de la réception là où il n’y en a pas, mais bien que celle-ci semble meilleure.

Rapidité:

La différence est nette, et ceci dès l’allumage du téléphone qui devient rapidement actif (il faut bien entendu nuancer le « rapidement », rapidement pour ce genre de téléphone).

Quand on lance une application, on voit aussi la différence de chargement (je parle bien de la démarrer, et non pas de la rappeler alors qu’on l’avait déjà ouvert et qu’elle tournait en arrière-plan).

Mais c’est surtout avec certains jeux ou autres applications qui demandent pas mal de ressources, que l’on voit nettement les progrès dans ce domaine.

Le nouveau processeur ne fait pas de la configuration, dommage qu’encore trop peu de jeux tirent partie de cette capacité qui offre des graphismes impressionnants!

L’autonomie:

Sujet délicat s’il en est.

En effet, à peine sorti, et voilà que le nouveau venu était pointé du doigt, car certains appareils semblent se décharger très (trop?) rapidement.

Je suis ce qu’on appelle un consommateur très moyen.

Je passe quelques coups de fil, je lis mes mails, je check ma Tweet Line, j’écoute de la musique (beaucoup) je surf un peu, j’envoie des SMS, je demande à Siri de noter des rendez-vous ou de me rappeler des choses et le soir je joue dans mon lit un moment.

Je n’ai pas une consommation moindre, mais pas non plus excessive.

Dans l’ensemble, sur un mois de test, en moyenne mon iPhone tient un peu plus d’un jour.

Je n’ai donc pas constaté une différence flagrante d’avec le iPhone 4. Ni meilleur, ni moins bon.

Difficile de savoir ce qui a posé problème à ceux qui ont eu de gros soucis d’autonomie. Il paraîtrait que le service de localisation qui tourne en arrière-plan sur certaines applications pourrait être responsable de ça.

De mon côté, je n’ai pas eu de souci, sans mesure labo et à vue de nez, je dirais qu’il fait jeu égal avec son petit frère le iPhone 4.

L’appareil photo:

Pour cette partie, je vais vous renvoyer sur mon blog photo où j’ai fait un test très poussé de la partie photo: Faire des photos avec un iPhone 4S

Siri:

Certains disent que c’est la seule grosse innovation de l‘iPhone 4s, d’autres prétendent que ce n’est qu’un gadget inutile.

Mais qu’en est-il vraiment?

Pour être franc, au début on s’amuse à lui raconter n’importe quoi. Des dizaines de questions que vous avez pu voir sur le net.

Il faut avouer que c’est très drôle et qu’on s’amuse bien.

Ensuite, très vite on comprend le côté utile de l’engin qui devient vraiment indispensable!

On ne cherche plus dans ses contacts, on lui demande d’appeler Pierre, et il le fait.

On lui demander de changer la date de notre rendez-vous chez le médecin, et il le fait aussi.

Ce qui est pratique et qui rend son utilisation indispensable c’est qu’on lui parle de façon tout à fait normale et naturelle:

Averti Steph que je suis bien arrivé

Il va alors envoyer un SMS, où il sera noté: Je suis bien arrivé.

Du coup, on se surprend à l’utiliser vraiment très souvent et pour ma part de façon quotidienne.

Siri est bien plus qu’un simple gadget, c’est un vrai plus qui facilite la vie!

iOS 5:

Je passe rapidement sur le nouveau système d’exploitation, car il n’est pas uniquement disponible sur le 4s.

Pour autant on ne pouvait pas passer à côté de quelques petites choses sympas qui encore une fois sont bien pratiques dans la vie de tous les jours.

iCloud par exemple, qui permet de synchroniser le calendrier, les rappels, les photos, les App…etc. sur tous vos appareils.

Vous entrez un nouveau rappel, et il va automatiquement apparaìtre sur votre iPad (ou autre).

Vous achetez une nouvelle app, et elle va aussi s’installer sur vos autres appareils.

Autre petit plus bien agréable, entre appareils qui ont l’iOS 5, les SMS (appelé iMessage) sont gratuits.

En bref, du bon et du sympa!

Conclusion:

Certes l’iPhone 4s est à première vue un simple iPhone 4 auquel on aurait rajouté un s.

Mais après un mois d’utilisation, ce serait mesquin de le cantonner dans ce rôle.

En effet, s’il a bien l’apparence du iPhone 4, l’iPhone 4s à des performances et des qualités qui sont tout de même bien supérieures au 4.

Un très bon smartphone, joli à voir, agréable à utiliser qui a tout pour lui, une vraie réussite à mon goût!