Tout le monde a entendu parler du sommet du G20 début novembre à Canne. Les médias on largement communiqué sur le sauvetage de la zone euro, le du référendum grec, et le président italien qui matte les fesses  des ministres féminins…

En marge de ce sommet, le président chinois Hu Jinato négociait avec Nicolas Sarkozy le prêt de deux de ces ressortissants.

Il ne s’agit pas de n’importe qui, et tant que l’accord ne  sera pas signé, la chine ne dévoilera pas l’âge et l’identité des deux pandas.

Oui vous avez bien lu ! Il s’agit de deux pandas qui  seront prêtés au zoo de Beauval dans le centre de la France.

Mais avant d’aller plus loin dans le sujet, voici quelques  informations utiles :

Les pandas sont en voie d’extinction, Il en reste 1’600 en liberté et 300 en captivité, sa disparition provient du fait que les forêts de
bambou son en train d’être détruite, et c’est leur principale source de nourriture.

Un panda consomme en moyenne 100 Kilos de bambou par jour. Il ne mange que le cœur, après avoir recraché l’écorce.

Il fait 30 kilos d’excréments par jour, pour les propriétaires de chien imaginé le nombre de sacs qu’il vous faudrait…

Monsieur Li Mingxi qui dirige le centre  d’élevage des deux pandas et de 108 autres (âgé de quelque moi à 27 ans) de la ville de Chengdut, déclare ne pas savoir grand-chose sur ce couple qu’il qualifie « d’affaire au niveau de l’État« , mais avoue qu’ils ont droit à un traitement spécial. Vérité ou censure ?

Pour la France, cela fera plus de 10 ans qu’il n’y a pas eu de panda dans un zoo. Le dernier était Yen Yen mort en 2000. Il avait été donné
en 1970, sous le président Georges Pompidou.

La France n’est pas un cas isolé, puisque des pandas ont été prêtés ou plutôt loués également à d’autres pays, dont notamment les États-Unis, la Thaïlande, Singapour, l’Espagne, l’Autriche et le Japon.

Le marché semble très rentable pour la Chine, puisque l’écosse va payer 1’000’000 $ par année  pour avoir droit de louer deux pandas pour le zoo d’Edimbourg. Combien a payé la France ? Mystère !

On sait que la location des pandas ce fait pour une durée de  10 ans maximum que des vétérinaires chinois vont venir avec eu, afin d’essayer
par tout les moyens qu’ils aient des petits.

Les pandas n’ayant pas une libido très développée, ils auront même recours à l’insémination artificielle si nécessaire. Quand la location sera terminée les petits retournerons avec leurs parents en chine.

Que disent les autorités françaises ? La ministre française de l’Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet, déclare :

« Les Chinois l’ont visité et ils ont dit que c’était le plus bel espace d’accueil qu’ils avaient vu en dehors de celui de Chengdu ».

« Le panda est un animal tellement symbolique qu’un prêt de ce type nécessite en Chine un accord du plus haut niveau. C’est la raison  pour laquelle il manque encore le dernier signal »

« J’espère qu’on pourra finaliser les choses par lettre dans les semaines qui viennent  »

Un drôle d’accord qui me laisse sans voix, ce qui est rare pour ceux qui me connaissent. Je n’arrive pas à comprendre l’intérêt. Je parle naturellement de l’intérêt de l’animal.

Que font les associations des animaux ?