Le sujet du moment (et qui créé la polémique) c’est bien sûr microsoft qui tente de s’immiscer
 dans les affaires de Google (détenteur d’android).


Et oui, Microsoft étant très peu représenté dans le domaine des smartphones, notamment aux états
unis ou ses parts du marché atteignent seulement 1%, loin derrière iOS (Apple) qui dispose lui de
28% ! Mais ceci n’est rien quant à l’ascension fulgurante d’android qui ne détient pas moins de 40%
de parts du marché !

Donc Microsoft tente tant bien que mal de rallier les fabricants ODM (Original Design Manufacturers )
à sa cause en demandant à des entreprises tel que Samsung ou plus récemment HUAWEI de payer
des royalties sur… ANDROID ! Se justifiant en disant être détenteur de pas moins de 65 brevets sur le
noyau de Linux (Android étant basé dessus).

Mais ce n’est pas tout ! Microsoft tente de s’incruster auprès des créateurs d’e-reader (lecteurs
de livres, magazines etc…). Pour les mêmes motifs d’ailleurs, comme le montre le cas de Barnes &
Noble qui a été approché par notre coureur de royalties. Cependant, le constructeur des liseuses en
questions ne compte pas se laisser faire et à demander une enquête sur microsoft en disant avoir
subi des menaces de la part de ce dernier.

C’est clair, Microsoft est prêt à tout pour s’imposer dans le domaine du mobile !