Ce nom vous intrigue ? C’est le nom d’une conférence-spectacle que j’ai vue cette semaine à la fac. Je l’ai trouvée très intéressante et présentée dune façon originale, donc je vous la présente aussi, espérant que vous pourrez la voir un jour.

Les personnages présents sur scène sont un historien (Gérard Noiriel), un comédien (Marcel Mankita) et un musicien (Sacha Gattino). La mise en scène est originale dans la mesure où l’on est face à une conférence et à un spectacle. L’historien commence sa conférence sur le thème de l’esclavage et de la discrimination, quand tout à coup un clown, Chocolat, débarque sur scène. Tout le long du spectacle, les interventions de l’historien et du clown s’alternent, ponctués de transitions sonores, de diffusion d’archives et d’un jeu de bruitages, d’ombres et de lumières. Il se clôt par la lecture des deux premiers articles de La Constitution, suivi d’un débat.

Le clown Chocolat a réellement existé. Le comédien qui joue ce personnage raconte son histoire, de son Cuba natal où il a vécu l’esclavage à son arrivée en Europe où il fera ses spectacles, en duo avec le clown Foottit. Chocolat était l’Auguste de Foottit, et avait l’habitude de se prendre des coups, amusant le public de l’époque.

Cette conférence-spectacle a été crée à l’initiative du Collectif Daja à la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration en mars 2009, et elle a été présentée dans le cadre du programme d’action contre les discriminations et la commémoration de l’abolition de l’esclavage. Cette conférence-spectacle a surtout pour public les milieux scolaires et sociaux, comme les collectivités locales.