Vous n’avez pas pu passer à coté de l’énorme pub autour de ce film incarnant le blockbuster suprême de l’année, en voici la critique.

Alors tout comme vu, dès son apparition sur les écrans, j’ai été littéralement submergé par les critiques et les louanges sur DRIVE, dernier bébé de Nicolas Winding Refn.

 

Bande Annonce (pour ceux qui ne l’auraient pas encore vu) :

 

 

Résumé d’allociné : Un jeune homme solitaire, « The Driver », conduit le jour à Hollywood pour le cinéma en tant que cascadeur et la nuit pour des truands. Ultra professionnel et peu bavard, il a son propre code de conduite. Jamais il n’a pris part aux crimes de ses employeurs autrement qu’en conduisant – et au volant, il est le meilleur !

 


Drive, il faut le dire, est une sacrée réussite cinématographique du point de vue de la mise en scène, il est vrai que le film alterne magnifiquement entre une violence à la limite du gore et un doux romantisme épuré.Le personnage principal est incarné par Ryan Gosling, petit chouchou d’Hollywood (acteur que j’apprécie beaucoup depuis « N’oublie jamais »), qui crève l’écran dans cette production. Le « Driver » pourrait être n’importe qui tant il se montre flegmatique, introvertie et peu bavard. Il peut se passer presque 10 minutes voir plusieurs séquences avant que le personnage n’ouvre la bouche.

 

 

 

Tout passe par la gestuelle et le regard. L’histoire d’amour se veut donc tout en retenu et en réserve. Un seul baiser sera échanger lors de ce film aussitôt suivit par une bagarre digne d’une mise à mort où le héros révélè toute la violence et l’obscurité qu’il garde en lui. Je suis même prête à parier que la scène de l’ascenseur sera bientôt considérée  comme mythique.Néanmoins, même si un seul baiser est échangé entre les deux « amoureux », on ne peut nier qu’un érotisme brut souffle tout au long du scénario. Le tout soutenu par une B.O. digne d’éloges (et qui ne cessent d’en recevoir d’ailleurs), bref techniquement un jolie morceau.

 

 

Je vais donc sans doute vous surprendre en vous disant que ce film… m’a laissé de marbre. Je reconnais objectivement que tous les éléments sont réunis pour faire un film brillant, ce qu’il est. Pour ma part la magie n’a pas opéré mais là il s’agit VRAIMENT de la subjectivité du goût. Quelque fois on sait qu’un film ne nous a pas plu tout simplement parce qu’il est techniquement mauvais.

 

Après il arrive que le contraire se produise aussi. Mais je vous conseille d’aller le voir tout de même, il vaut le détour.

 

Enjoy