Dans la grande série de l’espionnage des utilisateurs de FACEBOOK. Et oui, encore un sujet sur le réseau social en vogue par les temps qui courent. Comme vous le savez (je suppose) tous, les informations que vous mettez sur vous et vos amis sont enregistrées sur les serveurs de Facebook. Ils peuvent s’en servir comme bon leur semble. Et ils connaissent maintenant un gros paquet d’informations, sur beaucoup de personnes. Surtout quand on voit tout ce que marquent les jeunes sur le réseau. Toute leur vie y passe.

Enfin bref, passons au sujet principal de cet article. Vous et vos amis proches sur Facebook. Le réseau cherche maintenant à en savoir plus sur les personnes que vous fréquentez, en vous demandant de classer vos amis en fonction de vos rapports ou de votre proximité avec eux. En gros pour piocher des informations sur vous en inspirant confiance. Facebook a annoncé il y a quelques jours sur son blog qu’ils allaient revoir le mode de fonctionnement de la liste d’amis. En effet, ils vont créer une sorte de liste « intelligente » qui va classer vos amis : collègues de bureau, camarades de classe…etc. Et certaines de ces listes se rempliront automatiquement. D’après le magazine le site du Figaro : « Trois autres listes devront impérativement être remplies par vos soins: les «amis proches» (Facebook a déjà une bonne idée de qui il s’agit), les «connaissances» et les «contacts restreints». ».

On pourrait même créer des listes personnalisées, pour ne montrer par exemple les photos tagés, qu’à certaines personnes de notre choix. Les amis que vous mettrez dans la liste des « contacts restreints » ne verront que les statuts que vous avez postés à tout le réseau social, et pas ceux qui sont destinés à vos amis.

L’utilisation des listes est un outil efficace pour l’utilisation d’un réseau social en ayant plus de confiance. Facebook cherche à ce que les utilisateurs partagent plus de statuts, de photos, etc. Encore une fois pour mieux pour espionner en toute confiance. Selon Mark Zuckerbergn seulement 5% des utilisateurs utiliseraient ces listes. En parlant de liste, on remarque que le concurrent à Facebook, Google+, utilise déjà ce système depuis le début. Est-ce un signe ? Je ne sais pas… mais en attendant, rester prudent et réfléchissez bien avant de mettre beaucoup d’informations sur Facebook.

 

 

 

Source image et texte : LeFigaro