Ces derniers temps, les mauvaises nouvelles pleuvent de partout, licenciements, inflations, dettes pour les générations futures, etc..

Nous n’avons donc pas besoin d’en rajouter davantage, et je vais vous montrer que la crise peut aussi avoir du bon !

Général Motors, propriétaire des marques Chevrolet et Opel (marque vendue en Europe) avait été fortement touché par la récession mondiale en allant presque jusqu’à la faillite, alors qu’il était le constructeur N° 1.

C’est pourquoi, il avait décidé de quitter le continent européen et de revendre ces deux marques, mais pour cela il ne suffit pas de le décider, il faut aussi trouver des acquéreurs, ce qui n’avait pas été le cas dans cette période de trouble pour l’économie. Général Motors avait donc choisi la voie de la restructuration (sans avoir trop de choix), en fermant notamment certaines usines.

Aujourd’hui, le constructeur annonce être sorti des chiffres rouges après une longue traversée du désert, et affiche un bénéfice de 100 millions de dollars (avant impôt et taxes) pour le deuxième trimestre.

Fort de cette annonce Le CEO du groupe, Dan Akerson déclare :

Nous souhaitons repositionner les marques pour les renforcer et progresser, en particulier en Allemagne, où nous avons perdu des parts ces cinq dernières années. Avec les menaces de faillite, nous devons revitaliser la marque. Comme nous l’avons fait aux États-Unis avec Buick. Nous devons juste augmenter notre part de deux pour cent.

Et la bonne nouvelle alors ? J’y viens, patience…

Général Motors lorgne du côté de chez Volkswagen qui a eu ces dernières années une progression fulgurante. Il veut donc directement concurrencer ce dernier, pour cela il va se servir de sa marque Opel qu’il va repositionner dans le haut de gamme, tout en la rendant plus compétitive vis-à-vis de Volkswagen. Au passage, vous remarquerez qu’il ne font pas allusion à d’autres marques, comme Mercedes, Audi, BMW, etc..

Pourquoi ce Choix ? Tous simplement parce que le haut de gamme est plus rentable, mais c’est comme quand il a voulu vendre ces deux marques, il ne suffit pas de décider pour que cela fonctionne…Afin de mettre toutes les chances de son côté, Général Motors, mise sur l’avancée technologique, avec la sortie d’un modèle hybride l’Opel Ampera, d’ici la fin de l’année, ainsi que de la nouvelle génération du monospace Zafira.

Quant à la marque Chevrolet, elle sera développée en marque d’entrée de gamme. Jusqu’à maintenant les voitures de la marque Chevrolet étaient produites en Corée dans une filiale de Daewoo.

La bonne nouvelle, c’est qu’à l’avenir elles seront assemblées en Europe. Ce qui va créer des emplois, et part les temps qui courent, on ne peut que s’en réjouir. Cela aura aussi un impact sur l’environnement puisqu’elles seront vendues là où elles sont produites. Quoi que cette dernière phrase est un peu paradoxale quand on parle de voiture qui pollue !!!

Est-ce que cela voudrait dire que l’Europe commence à être moins chère que l’Asie en main-d’œuvre ? La question reste ouverte.

Espérons que d’autres marques suivront l’exemple de Général Motors et pas forcement dans le domaine automobile.