Yvonne a disparu fin mai dans les bois de Zangberg, village proche de Munich.

Oui, mais le problème c’est qu’Yvonne est une vache et les autorités ont décidé que cette pauvre bête était un danger pour la circulation.

Pourtant, début août, des chasseurs et vétérinaires, on presque réussit à la faire sortir du bois, mais dès que la nuit est tombée, ils ont à nouveau perdu sa trace

Ils ont également tenté de la prendre par les sentiments, ils ont donc fait appel à sa sœur (Walraut) et son fils (Friesi), et naturellement son amour de toujours, un séduisant taureau nommé Ernest, mais la belle est restée sourde à ces appels.

Comme rien ne semble fonctionner, les autorités ont décidé d’autoriser les chasseurs à tirer à vue sur malheureux bovidé égaré.

C’est pourquoi le quotidien Bild (le plus lu d’Allemagne) a décidé d’offrir une récompense de 10’000€ à toutes personnes qui la capturent vivante.

Depuis cette annonce, comme vous pouvez l’imaginer, il a plein de gens qui sont partis à sa recherche. Il y a même une association autrichienne de protection des animaux, qui s’est proposé de la racheter. Une seule condition qu’elle soit vivante !

Combien de temps cela va prendre avant qu’ils arrivent à la capturée ?

Un garde forestier local, Toni Denk, déclare :

« Une vache, ce n’est pas un lapin, ça se cache, reste bien tranquille quand un chasseur est dans les environs »

Une histoire qui fait sourire, sauf quand on autorise à tirer à balle réel sur un animal, alors qu’il existe d’autres moyens, comme un fusil hypodermique qui enverrait une flèche avec un anesthésiant.

Heureusement pour l’instant, il semble que cela se termine bien, mais tant qu’Yvette ne sera pas capturée, il y aura toujours un risque qu’elle se fasse abattre par un malade, heu chasseur.

Après on se demande pourquoi le monde va mal, mais quand on veut tuer une vache au lieu de la capturer, on a en grande partie réponse à la question.

 

Source image: Bearsey