Alors qu’elle a été abandonnée en 2006, la loi sur la licence globale semble être reprise depuis déjà quelques mois par des entreprises.
Les ayants droit on-t-ils compris qu’il était plus rentable de proposer beaucoup de contenu pour un prix raisonnable à un maximum de personnes, plutôt que des contenus très chers à un public restreint?
Depuis quelques années déjà, nous avons plusieurs très bons exemples avec deezer et spotify, mais aux USA des sociétés proposent aussi des systèmes comparables à la licence globale pour la vidéo et devraientt traverser l’Atlantique pour s’installer en Europe.
Netflix, le leader américain:
Netflix propose 3 offres:
-Une offre de VOD en illimité pour 7,99$ ( soit un peu plus de 5€ ).
-Une offre de location de DVD en illimité pour elle aussi 7,99$.
-Et une offre comprenant à la fois la VOD en illimité et la location de DVD qui est encore pendant quelques semaines à seulement 9,99$ ( soit environ 7€ ) mais qui passera a 15,98$ ( 11€ ) en septembre.

Cette société a depassé les 25 millions d’abonnés , et génère 30% du trafic web des Etat-unis aux heures de pointe, 2 constantes qui prouvent 2 choses:
• Les internautes ne sont pas des voleurs, ils sont prêts à payer pour leur média favori, mais il faut des prix raisonnables et qui donnent accés à un grand nombre de contenu, les consommations de média ont changés, et il faut que les majors s’adaptent.
• La VOD va se développer de plus en plus, et il est impératif d’investir dans les réseaux pour que le service soit disponible à tout moment et dans une qualité optimale.
Le problème est de savoir qui doit investir dans les réseaux?
L’Etat? Les FAI ? Les sociétés telles que Netflix ou Youtube? Ils tirent tous des bénéfices de notre utilisation, les FAI vantent même les débits et l’illimité de leurs forfaits, à eux d assurer leurs services.
Mais dans certains pays, les FAI vendent des services à plusieurs vitesses et à quotas, en fonction du tarif votre débit et votre quota est donc limité, ce qui aura pour conséquences de réduire la qualité et la quantité de films ou de musiques visionables par mois…..
Et nous ne somme pas à l’abri de ce genre de forfait en France, plusieurs FAI réfléchissent depuis plusieurs mois à insérer des quotas dans leurs forfaits, d autres pensent même à un internet a deux vitesses où l’internaute qui payera le prix fort sera prioritaire sur les requêtes des plus pauvres…..
Alors à quand un service comme Netflix en France?
Netflix devrait débarquer en France pendant le deuxième semestre 2012, mais on ne sait pas encore à quel prix…. un site plus ou moins comparable a déjà ouvert ses portes: www.videofutur.fr
Video futur n’est en fait qu’un nouveau nom de la société Glowria qui existe déjà depuis plusieurs années, et qui proposait la location de DVD via internet.
Avec ce nouveau nom, cette société propose aujourdhui un service duo: La location de DVD en illimité (9 mois après leur sortie, et 1 film maximum chez soi ) + un service de VOD, mais qui est payant.
Chaque film loué en VOD coûte donc 2,99€, ce qui peut devenir très très cher surtout que le prix de l’abonnement vient s’ajouter ( 6,99€/mois ).
Pour une famille qui veut louer en VOD 3 films par semaine cela revient à plus de 42€ par mois! On est donc encore bien loin des 6,99$ de Netflix!
D’autres sociétés devraientt être lancées d’ici peu:
Les anciens PDG de Allociné et Canal+ devraient lancer dès cet automne des offres de VOD pour 10€/mois avec au moins 10.000 contenus, mais pour le moment, les informations sont très limitées.

Les majors ont-elles bien compris les avantages du streaming?
Il semblerait que non, on l’a déjà vu en France avec deezer et spotify, les majors en veulent toujours plus, suite aux réclamations de Universal Music, les sociétés de streaming ont dû revoir leurs offres gratuites à la baisse:
-5 heures d’écoute maximum chez deezer.
-5 écoutes maximum par musique, et 10 heures au total chez spotify.
Aux USA, les majors sont les mêmes et Time Warner empêche la diffusion de ses films sur Netflix, ainsi que des séries télé produites par HBO, et les produira exclusivement pour la chaîne HBO qui est à 15$/mois….
D’autres suiveront peut-être, mais ce qui est sûr, c’est que les majors vont revoir leurs tarifications à la hausse, elles ne donneront pas leurs droits aux mêmes prix après une augmentation de 70% d’abonnés au service de Netflix ( + 10 millions de clients en 12 mois ).
Alors, la licence globale pour demain? :
Certainement, les services de musique en streaming coûtent aujourd’hui moins de 5€, les services de VOD devraient arriver sous la barre des 10€, les logiciels libres sont de plus en plus nombreux, il manque seulement un système global pour les livres….
Dommage que les politiques n’ont pas réussi à lancer un système plus équitable qui aurait été sans doute moins cher pour les citoyens et surtout qui n’aurait pas obligé les internautes à choisir entre les offres de telle ou telle société en fonction de leur catalogue….

Sources: Pcinpact, pieuvre.ca, le Figaro.