Alors que Google vient de lancer son réseau social pour concurrencer Twitter et Facebook, les anonymous y vont aussi de leur site avec une philosophie bien à eux!

 

Apres c’être fait supprimer leur compte anon de google+ pour violation de « community standards » les anonymous ont eu l’idée de lancer anon plus, un réseau social libre et sans censure.

 

Pour le moment le projet est encore en phase alpha et en quête de mains d’œuvre pour faire avancer le projet le plus rapidement possible

Les anons ont déjà ouvert le recrutement sur leur compte twitter et sur leur site www.anonplus.com

 

 

« Ceci est un réseau social qui ne tolère pas d’être bloqué, censuré, ou opprimé (…) Nous, les gens, en avons assez… assez des gouvernements et des sociétés nous indiquant ce qui est le mieux pour nous – ce qui est sûr pour nos esprits. L’ère des moutons est terminée. Le « interwebz » n’est plus votre prison. »

 

Mais les anons ont du vite se rendre compte a l’évidence: il est plus facile de pirater un site que de le créer et de le protéger…

3 jours après son annonce officielle le réseau est déjà piraté, bien que ce hack d’une version alpha du site ne soit pas très glorieux ( une version alpha est forcement pleine de bug et de faille) les hackeurs turques en ont profité pour ridiculiser les anonymous avec ce petit logo qui leur convient mieux selon les pirates:

 

 

Un beau projet qui risque d’être tuer dans l’œuf par cette attaque et qui sera de tout façon difficilement réalisable.

 

Même si les anon ne se plie pas au censure des gouvernements, les états ont d’autres pouvoirs bien plus restrictifs comme le blocage par les FAI de certains domaines ou la suppression pur et simple de domaines comme les .com auquel les anonymous ne pourront rien faire.

 

 

Source: numerama, Pcinpact