C’est fait, depuis le début de la saison ça se rapprochait inévitablement après sa victoire à Wimbledon Djokovic a pris la place de n°1 mondial à Nadal.

 

Ce dimanche 3 juillet Novak Djokovic a enfin remporté le tournoi de ses rêves, Wimbledon c’était son objectif  annoncé depuis le début de sa carrière remporté ce tournoi mythique à ses yeux ! Il l’a fait de la meilleure des façons et au meilleur moment : il a battu Nadal qui domine le tennis depuis quelques temps et assez sèchement et il devient numéro 1 mondial en battant celui qu’il vient de dépasser. Il prend un avantage psychologique à ce moment de l’année énorme.

 

Car même Toni Nadal lui si sûr d’habitude de la force de son champion, l’entraineur de Rafa,  y va de son aveu : « Si Nadal peut redevenir numéro 1 mondial ? Oui si Djokovic se casse une jambe ! ». Avec le niveau de jeu qu’il pratique actuellement même Nadal n’a l’air d’avoir les armes pour le battre, car on l’a vu sur gazon donné une leçon à ce dernier alors que Djokovic n’est pas vraiment spécialiste de cette surface.

 

Il faut dire que Djokovic cette année est entrée dans une phase de sa carrière qui s’annonce prolifique, il a atteint un niveau de jeu stratosphérique, il a progressé dans tous les domaines et s’il n’était pas tombé sur un Federer qui avait retrouvé de sa superbe à Rolland Garros rien ne dit qu’il ne serait pas encore invaincu à l’heure qu’il est.

 

On a vu que seul un Federer de l’ancien temps, pouvait rivaliser mais actuellement aucun autre joueur semble pouvoir le battre. Alors est-ce juste Djokovic qui est en état de grâce ou simplement  un joueur qui a su se transcender pour enfin franchir le palier qui lui manquait pour atteindre les sommets ?

 

Novak a toujours pu compter sur son clan composé de la famille, ainsi que d’une équipe en place depuis longtemps avec un coach, un kiné, un médecin, un préparateur physique et un agent acquis à sa cause. Il a toujours gardé confiance en son staff, même lorsque on le prédisait éternel troisième derrière Federer et Nadal, et que lorsque le roi Federer serait en déclin le petit jeune Murray prendrait sa place, Djokovic était toujours présenté comme l’outsider.

 

Cette pression qui au début lui était néfaste, il la transformé en humour, il aimait faire le show, le pitre sur le terrain ce qui lui faisait perdre en concentration et en efficacité. Au fur et à mesure du temps avec l’aide de son entraineur il s’est assagi et cela a clairement influencé positivement son jeu.

 

Cette confiance qu’il a désormais en lui, cette assurance et cette impression qu’il a de pouvoir battre n’importe qui est arrivé après sa victoire en coupe Davis face à la France avec la Serbie. Il a toujours été un fervent patriote de son pays et n’hésite jamais à participer à la coupe Davis, cette victoire sonna comme déclic chez « Nole » qui apparaît désormais tailler pour prendre la place de roi du tennis !