Sur les jeux vidéos ont voit les symbole de PEGI, en Europe, qui nous donne l’âge conseillé ainsi que le type de contenu violent du jeu.

Aux États-Unis, plus particulièrement en Californie, les jeux vidéos contenant des scènes violentes étaient interdits à la location et à la vente aux mineurs.

Arnold Schwarzenegger avait donc imposé dans son État cette loi supplémentaire en plus du « PEGI » américain, l’ESRB.

Une amende de 1000$ les attendait s’il y avait entrave à cette loi.

Il y figurait le logo Mature sur la boîte du jeu vidéo

 

 

Mais depuis ce lundi, la Cour suprême (la plus haute juridiction aux USA) a décidé de lever cette interdiction.

Mais pourquoi on lèverait cette interdiction?

Selon les magistrats, cette loi vient à l’encontre du premier amendement de la Constitution américaine.

Le Congrès ne fera aucune loi qui touche l’établissement ou interdise le libre exercice d’une religion, ni qui restreigne la liberté de parole ou de la presse, ou le droit qu’a le peuple de s’assembler paisiblement et d’adresser des pétitions au gouvernement pour le redressement de ses griefs.

Selon le 1° amendement, tout le monde à la liberté d’expression. Donc un jeu vidéo peut être violent au même titre qu’un conte pour enfant peut l’être aussi.

 

La Cour a souligné ce point, en ajoutant qu’aucune restriction face aux mineurs ne devait être mise puisque les comtes de Grimm qui sont violents ne sont pas non plus interdits.

Les yeux des demis-soeurs de Cendrillon sont arrachés par des pigeons, Hansel et Graetel tuent leur ravisseur en la cuisant au four

Aucune étude ne prouve que les jeux violents influent sur la violence des jeunes.

Pourquoi plus les jeux que les contes ou autres supports? Selon eux aucune raison.

 

C’est donc grâce à la classification ESRB des jeux vidéos que seront informés les gens du contenu du jeu qu’ils achètent.

 

 

sources: generation-nt.com