Ce lundi 18 avril, fut doux et ensoleillé. Italien dans l’âme (hé oui), c’est en fin d’après-midi que j’aime déguster un bon café.

Alors, c’est tout naturellement que j’ai plongé dans la dégustation du nouveau grand cru de Nespresso provenant d’Ethiopie:

Le Onirio limeted Edition 2011

Je vais dans ce petit article vous faire part de ce que j’en pense…

La vue

En premier lieu, c’est la vue qui travaille, le pakaging avec ses superbes fleurs et son cracheur de pétale qui joue avec les tons blancs est superbement réalisé.

Quand on retire les trois cartons où se trouvent les capsules qui composent l’emballage, on découvre la composition couleur blanche et grise, sobre et élégante.

La capsule est elle dans les tons gris, une harmonie des couleurs tout en douceur.

On prépare notre café et sa belle mousse dorée enchante notre vision.

L’odorat

Le voyage des sens continue avec l’odorat, et le bouquet à la fois doux et corsé que nous offre ce café.

On ne se lasse pas d’humer les parfums qu’il dégage à la recherche de toutes les subtilités.

Le goût

C’est certainement la partie la plus délicate dans un café!

C’est lui qui fera toute la différence entre un simple café et un grand café.

Je ne vais pas vous étourdir l’esprit avec des allusions du genre: ….la senteur de l’agrume, la douceur du jasmin….

Non, je vais droit au but, ce café est superbe.

Il réjouira vos papilles gustatives dans un festival d’arôme subtil que je vous laisse le soin de découvrir.

Son goût est particulier, il a du caractère avec cette touche de finesse qui le rend très agréable.

En autre tasse…?

En conclusion, je dirais qu’après avoir goûté le premier, je n’ai pas résisté à m’en offrir une autre tasse!

En réalité, je n’ai qu’un seul vrai regret, c’est une édition limitée, il va donc falloir que je fasse beaucoup de réserve….

Source image: Darth’s Blog
Source texte: Mes sens