Mon précédent article (qui date de bien trop longtemps, je vous prie de m’excuser, quand la vie réelle interfère dans la vie numérique ça peut faire des dégâts) portait sur le monde de l’informatique et je me suis dit : autant rester dans la veine.

En fait, il y a quelques semaines de cela l’envie pris à mon ordinateur de me proposer un lexique de nouveaux navigateurs avec la description de leurs atouts respectifs. Sachant que j’ai adopté il y a quelques temps déjà, google chrome, dont j’étais pleinement satisfaite, il ne m’était jamais venu à l’idée de fureter pour en trouver un autre.

Là ma curiosité est titillée, ok, en une soirée je décide de faire le tour de tous les navigateurs proposés et d’en faire la critique.

Bon je reprends les bases tout de même : Internet Explorer. Ce « classique » s‘est rapidement fait distancer par les nouveaux venus et les critiques ne manquent pas : lourd, lent, impossible à customiser, proposant trop d’options inutiles, oubliant d’en posséder d’autres… Il m’est très difficile d’y rester plus de quelques minutes et je ne tarde pas à repartir aussi sec. Une nouvelle version devrait vois le jour sous peu…

Mozilla Firefox : A fait son bonhomme de chemin et pour cause, très léger et surtout rapide, firefox est simple d’utilisation et offre tout le nécessaire à une navigation aisée. On vante la sécurité qu’il offre, en effet je suis restée un sacré temps à l’utiliser et je n’ai pas eu à m’en plaindre. Le reprendre quelque temps ne m’a pas plus dérangé à cela près que je trouve les favoris plus difficilement gérables et les onglets de google chrome m’ont manqué, mais une astuce existerait pour les avoir sur mozilla… À chercher.

 

 

Google chrome : Mon navigateur attitré depuis des mois. Rapide, customisable (oui c’est important pour moi ^^ ), léger, les onglets rendent la vie plus simple, niveau sécurité je n’ai pas eu à me plaindre des fenêtres pop-up et toutes les vidéos se visionnent sans efforts. Peut-être un petit bémol: malgré une recherche intensive, impossible de trouver le moyen d’implanter de moi-même les sites que je souhaite voir apparaître en page d’accueil. Probablement que l’astuce existe mais si au bout de 20 mn les techniques les plus simples et logiques ne fonctionnent pas, ça m’agace, surtout que sur Opéra, le moyen est tout de suite indiqué.

 

En parlant d’Opéra : j’ai bien faillit avoir le coup de cœur pour ce navigateur qui semblait allier les avantages d’organisation de google chrome à la vitesse de mozilla. Rien à dire, le chargement des pages se fait à la seconde, la page d’accueil avec les onglets est très facile à optimiser, pas de moyen de customiser à première vue mais disons que ce n’est pas indispensable.

 

 

Je commence à me dire que je vais bientôt migrer vers un nouveau navigateur quand patratra ! Les ennuis commencent. Opéra bug ! Opéra bug bien trop souvent ! Que le navigateur se bloque et cesse de fonctionner quelques fois, c’est agaçant mais compréhensible; Qu’il le fasse au moins une fois par utilisation, c’est beaucoup trop. Surtout quand aucune raison n’y pousse ! De plus, j’ai la désagréable surprise de voir une barre cacher le titre de mes pages ouvertes systématiquement après avoir mis l’ordinateur sur veille quelques instants et impossible à enlever, les titres n’apparaissant qu’avec le passage de la souris pour re-disparaitre aussitôt.

Ce n’est absolument pas pratique et je n’ai toujours pas trouvé la cause de tout ça. Dommage.

Flock : Très peu connu, ce navigateur aurait pu devenir le best-seller de la génération des réseaux sociaux (quoiqu’il le deviendra peut-être un jour qui sait), grâce à un profil assez intéressant. Flock se propose tout simplement d’être un navigateur permettant de rester branché non-stop sur tous les réseaux sociaux auxquels nous somme rattaché. En claire, sur votre page d’accueil une fenêtre facebook est ouverte en continu, une fenêtre myspace, une fenêtre twitter etc… Des fenêtres qu’on peut laisser ouvertes tout le temps même durant la navigation.

Sympathique de prime abord, flock s’avère très vite compliqué d’utilisation, lent au niveau de la navigation (plus qu’opéra en tout cas) et surtout il a le gros défaut de ne présenter qu’une version en anglais (ce qui n’aide pas) et de vouloir à tout prix traduire en anglais toutes les pages que l’on ouvre. Bref encore trop expérimental : une très bonne idée mais à creuser !

 

 

 

K-meleon, sous-filière (d’après ce que j’ai compris) de Mozilla, peut-être pas mal comme navigateur pour des netbook par exemple, le style d’appareil un peu limité. Il utilise très peu de ressource ce qui le rend ultra léger et ultra rapide. À part ça on a la possibilité de tout customiser.

Bon bien sûr il existe une multitude d’autres navigateurs que je n’ai pas encore testés, comme lunascape, Safari (le navigateur d’Apple), Kazehakase etc etc … Disons que j’ai essayé les principaux.

Ma conclusion ? Il n’existe pas encore de navigateur parfait, disons qu’il faudrait un navigateur alliant la rapidité d’opéra, la sécurité de mozilla, la facilité d’utilisation de google chrome, l’originalité de flock et la personnalisation de K-meleon…

En attendant ce petit bijou, choisissez votre navigateur en fonction de ce qui vous importe le plus quand vous naviguez, mais pensez à regarder de temps en temps chez les concurrents, des avancées se font tous les jours.

Sur ce … enjoy