Quand on parle de diamant, en règle générale on imagine la très jolie pierre, et les filles le bijou qui va avec <–(bouh la remarque sexiste)

Mais il existe une application pour ces minéraux incroyables qui pourraient bien sauver des vies….

En effet, c’est dans le dernier numéro du fameux magazine scientifique Science Translationnal medicine que l’on apprend que cette pierre précieuse pourrait bien aider à soigner le cancer.

Attention, pas sous la forme que vous avez l’habitude de la voir, mais dans une configuration bien plus petite, les nanos diamants.

Un nano diamant est un diamant au même titre que celui que vous pouvez trouver sur une tiare, la différence est sa taille, vu que celui-ci n’est même pas visible à l’œil nu.

Vous allez me demander…

Comment soigner le cancer avec de petits diamants?

Avant de répondre, il est important de savoir que pour soigner cette maladie, on essaye de « tuer » les cellules cancéreuses.

Le premier acte est malheureusement, le plus souvent chirurgical, puisqu’il s’agit de l’ablation de la partie infectée qui se trouve souvent sous la forme d’une tumeur.

Puis on a recour à la chimiothérapie avec tous les effets secondaires connus.

Le gros problème de la chimio est qu’elle détruit sans distinction les cellules saines comme les cellules cancéreuses.

Sans compter que les cellules rejettent très rapidement la substance et ainsi raccourcit l’efficacité du traitement.

De ce fait, le patient ressort le plus souvent du traitement fortement diminué, ce qui oblige aussi les médecins à limiter les doses de chimio qui pourraient tout simplement conduire à la mort.

C’est là que tout le génie du Professeur Dean Ho (Northwestern University, Evanston, Illinois) se démontre, puisqu’il a eu la géniale idée d’utiliser des nanos diamants.

En quoi l’utilité des nanos diamants est un plus?

Le tour de force de cette méthode se présente ainsi:

Le nano diamant est recouvert de la substance médicamenteuse, puis on lui  greffe des protéines en forme d’Y qui ont la particularité d’avoir la configuration parfaite pour aller « s’attacher » aux cellules cancéreuses.

L’avantage du nano diamant est que lorsqu’il est absorbé par les cellules cancéreuses, elles ne les rejettent pas, il peut donc délivrer son contenu sur le long terme et de façon ciblée.

C’est ainsi que le Professeur Dean Ho a réussi à soigner des souris blanches en surmontant leur chimiorésistance et en administrant des doses qui seraient normalement létales.

Il s’avère que cette méthode est dix fois plus efficace que les chimiothérapies conventionnelles, avec l’avantage de n’avoir presque aucun effet secondaire.

Autant dire que c’est une très belle lueur d’espoir dans la lutte contre le cancer!

Sources et image: http://stm.sciencemag.org/