Le 23 février prochain va sortir sur nos écrans l’adaptation du roman de Jonathan Swift: « Les Voyages de Gulliver » avec dans le rôle principal Jack Black, ce qui annonce d’avance le style du film.

Si vous aimez les films d’auteur au scénario tarabiscoté, si vous aimez « au-delà » et si les comédies américaines vous insupportent, je n’ai qu’un conseil, passé votre chemin.

Si au contraire une petite comédie, qui n’a pas d’autres prétentions que vous faire passer un bon moment et sourire en mangeant du popcorn dans votre salle de ciné préféré vous intéresse, je vous invite à lire la suite.

Je commence généralement mes critiques de films par le résumé de l’histoire, mais ici, est-ce bien nécessaire?

Le film est tiré d’un roman qui a été adapté à l’écran des dizaines de fois, que ce soit au cinéma ou à la télé, tout le monde connait l’histoire de base.

Dès lors, on peut se demander ce que va apporter une énième adaptation de cette histoire plus que connue.

Avant de vous donner mon avis proprement dit, je vous laisse regarder la bande-annonce:

You need to install or upgrade Flash Player to view this content, install or upgrade by clicking here.

Dans ce film, les bonnes vieilles ficelles des comédies US sont utilisées:

Un looser qui a tendance à mentir pour paraitre meilleur va voir ses mensonges se retourner contre lui. Il va perdre la confiance de tous ceux qui croyaient en lui, mais heureusement, il y a le méchant de l’histoire! Grâce à un acte perfide du dit méchant, le héros va pouvoir se repentir en accomplissant un exploit, terrassant le méchant (sans le tué bien entendu), il va conquérir le cœur de sa belle et obtenir la situation sociale qu’il désirait.

Bref, quand on va voir ce film on sait exactement à quoi s’attendre avant même le générique de début, et dans ce cas précis, il n’y a même pas vraiment de surprise quant à l’histoire.

Pour autant, et comme je l’ai dit au début de ce billet, si on accepte ça, et que l’on y va en toute connaissance de cause, ce film vaut le détour.

Le jeu d’acteur de Jack Black est comme à son habitude, superbe, il en fait des caisses, il vit son personnage et c’est tout ce qu’on lui demande.

L’adaptation est aussi réussie, vous pouvez voir dans la bande-annonce qu’ils ont su créer un univers très original.

Les décors et les effets spéciaux sont superbes, rien à dire.

Les gags s’enchainent tout à fait bien et sont pour la plupart très amusants, même si on devine très rapidement leur chute et que certains sont vraiment téléphonés.

Ils ont su créer un univers plutôt original, dans un style baroque qui joue tout de même avec la modernité.

Le personnage de Gulivers prend aussi une dimension particulière sous les traits de Jack Black qui a su lui donner une personnalité propre.

Conclusion

Ne cherchez pas un grand film, mais une bonne comédie familiale qu’on ira volontiers voir un samedi après-midi pluvieux accompagné de toute la famille.

Ce n’est largement pas un chef-d’oeuvre, c’est juste un bon divertissement qui vous fera passé un bon moment, rien de plus, rien de moins.

Je vous le conseille quand même!

Par contre, ne payé pas le supplément pour la 3D, il n’y a rien qui justifie de voir ce film autrement qu’en 2D ou il s’apprécie autant, si ce n’est mieux (pas dérangé pas des lunettes et aucun risque d’être malade).

En résumé: bonne comédie qu’on peut aller voir sans remords.