image sous webazia.fr

Je vous avais parlé il y a quelques temps du Rap et moi, comme quoi certaines paroles de rap pouvaient être très pensées sans être vulgaires, mais il y en a qui peuvent engendrer des poursuites face à la justice ou des grosses polémiques.

Je vais revenir un peu en arrière pour ensuite finir dans des événements plus récents.

Tout d’abord, je pense que vous avez tous entendu parler du groupe de rap français Sniper.

Il y a eu plusieurs procès à l’égard de certaines de leurs chansons notamment des chansons : La France (la détresse française dans les Banlieues) et de Jeteur de pierre ( qui parle du conflit israélo-palestinien)

You need to install or upgrade Flash Player to view this content, install or upgrade by clicking here.

Refrain :

La France est une garce et on s’est fait trahir
Le système voilà ce qui nous pousse à les haïr
La haine c’est ce qui rend nos propos vulgaires
On nique la France sous une tendance de musique populaire
On est d’accord et on se moque des répressions
On se fou de la république et de la liberté d’expression
Faudrait changer les lois et pouvoir voir
Bientôt à l’élysée des arabes et des noirs au pouvoir

Le ministre de l’Intérieur à l’époque de l’affaire Sniper, Nicolas Sarkozy actuellement président de la France, les avaient traités de « voyous qui déshonorent la France »

Le groupe a été poursuivi suite à cette musique pour racisme et antisémitisme. Ils ont écrit une lettre à M. Sakozy qui a aussi été résumée dans une de leurs chanson

You need to install or upgrade Flash Player to view this content, install or upgrade by clicking here.

Lettre complète :

De Sniper à Monsieur Nicolas SARKOZY Ministre de l’Intérieur Place Beauvau 75008 PARIS Aubervilliers, le 6 novembre 2003

Monsieur le Ministre,

Nous ne sommes ni antisémites ni antifrançais et nous tenons à apporter les réponses suivantes aux déclarations populistes et diffamatoires que vous avez tenues hier à l’Assemblée Nationale.

A) Nous regrettons de constater que vos propos sont identiques à ceux du mouvement « JEUNESSE IDENTITAIRE » (PJ). C’est bizarre pour un grand démocrate comme vous de reprendre des propos d’extrême droite.

B) Allez-vous également faire condamner Maxime LE FORESTIER, Gustave FLAUBERT, Léo FERRE, Serge GAINSBOURG, Georges BRASSENS et Guy de MAUPASSANT ? Voulez-vous refaire le procès de BEAUDELAIRE et rétablir la censure ? Si tel est le cas, nous vous rappelons que la Cour de Cassation a rendu le 31 mai 1949 un arrêt de réhabilitation en reprochant aux Juges qui avaient condamné BEAUDELAIRE d’avoir, par une interprétation réaliste de ses poèmes, négligé leur véritable interprétation symbolique et rendu une décision « arbitraire ».

C) La musique en général, et plus particulièrement la nôtre est composée d’images fortes qu’aucun auditeur de bonne foi ne prend au premier degré. « Certes le rap doit être provocateur, mais soit confusion soit récupération on tient pour de la « provoc » ce qui est dans le fond qu’une manière de parler et bien sûr Carnaval ; ne confondons pas un appel au secours avec un appel au meurtre » (Le Rap ou la Fureur de le dire – pages 122-123).

Depuis 1999 nous chantons « La France », aucun Ministre ni aucun « facho » n’a été assassiné et nous nous en réjouissons.

D) Non seulement nous ne sommes pas antisémites, mais au contraire nous sommes aux côtés de tous les Israéliens qui cherchent la paix « Dans ce coin du Monde où la paix reste difficile à défendre, Isaac Rabbin en a fait les frais et s’est fait descendre ». Est-ce ce couplet qui vous dérange ?

E) Vous avez également tort de croire que nous sommes racistes. Nous sommes Français comme vous, mais nous nous demandons si vous nous acceptez comme tels. D’un côté cette pseudo France d’en bas que vous cajolez et de l’autre ceux que vous ne voulez traiter qu’à la matraque.

Est-ce un hasard si vous vous attaquez pour la deuxième fois en quelques mois un groupe de rap composé de jeunes Français issus de l’immigration ?

Nous pensons qu’avec tout le travail que vous avez vous n’avez pas pris le temps d’écouter nos albums et nous vous invitons à le faire. Cela vous évitera de travestir le sens de nos chansons.

Nous voulons bien penser que mal informé vous vous êtes laissé emporter par une crise de démagogie passagère et nous sommes tout prêts à accepter vos excuses.

Dans le cas contraire, nous agirons en citoyens responsables en saisissant la Cour de Justice de la République conformément à la Loi.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre de l’Intérieur, l’expression de nos salutations les plus distinguées.

Pour résumer l’affaire Sniper, ils ont réussi à s’en sortir, mais je dis heureusement! Car si on devait « censurer » les paroles de certaines chansons, il n’y aurait pas que dans le rap…car avez-vous déjà entendu un procès sur une chanson française populaire ?

Par exemple Renaud qui a écrit et chanté la chanson « Elle Est Facho » (en parlant de la France) qui se termine par

Espérons qu’ça lui fera la peau. A la facho…qui vote Sarko

Mais là aucun procès….alors on va chercher ailleurs que dans le rap et beaucoup plus récent s’il y a eu des procès ou des polémiques….et YES trouvé Ah mince c’est encore avec un rappeur….mais cette fois ce ne sont pas ses propos à lui qui ont dérangés, mais ceux de Max Boublil, c’est un humoriste. acteur et chanteur, et cela fait quelques mois qu’il crée une musique par mois, elles sont toujours assez décalées, l’une d’entre elle se nomme « chanson raciste » (pour le reste des ces musiques regardez ici, ça en fera rire certains d’entre vous)

Bien sûr il fallait que quelqu’un ne comprenne pas cette musique comme du 2° degré ou même du 999’999° degré…..on désigne le Vainqueur ?????

Roulement de tambours !!!!!!

Alibi Montana

Le seul point que je lui accorde est que « si ça avait été un rappeur à tenir ces propos dans une chanson, il y aurait eu un procès » Gagné ou pas…ça c’est la justice qui en aurait décidé.

Alors dans la vidéo suivante, vous voyez la chanson qui a fait réagir le rappeur, la réponse du rappeur, puis celle de Max et ainsi de suite jusqu’à leur duo musical…comme quoi tout fini bien.

You need to install or upgrade Flash Player to view this content, install or upgrade by clicking here.

Mais pourquoi je vous ai parlé de l’affaire Sniper et maintenant de la polémique autour de la chanson de Max Boublil. Pour vous dire que heureusement  nous vivons dans des pays où nous avons la liberté d’expression, où nous pouvons nous exprimer à travers des chansons, des livres ou d’autres médias, le tout est de savoir décrypter le message que l’on veut transmettre, de ne pas regarder que le fond, mais aussi la forme. Il faut donner le moyen à notre auditeur de comprendre pourquoi nous disons cela et ainsi mieux nous comprendre tout en criant bien haut nos problèmes, notre haine ou nos dégouts sans qu’ils soient mal interprétés.

Source:

http://politeen.forumhope.com/t80-l-affaire-sniper

http://fr.wikipedia.org