La petite Grace (Photo: Sun) (photo: Keystone/Adrian Wyld)

Hé oui! Facebook aura au moins servi à quelque chose d’utile depuis sa création!

Cette histoire assez insolite s’est passée au Royaume-Uni alors que Nicolas Sharp (infirmière au service pédiatrique d’un hôpital) regardait les photos de la fille d’une amie sur le célèbre réseau social.

En tombant sur cette photo de la petite Grace âgée de 2ans, Nicolas remarque quelque chose de curieux. Sur le cliché, la petite fille a les yeux rouges dus au flash. Comme vous le savez peut être les yeux rouges apparaissent sur les photos lorsque l’iris est dilaté et que le flash va alors éclairer le fond de l’oeil. La rétine de notre oeil étant transparente, on aperçoit la choroïde qui est très irriguée et donc est rouge.

La particularité est que sur la photo, la jeune fille à un oeil rouge et l’autre blanc/jaune.

L’infirmière l’a alors interprété comme la présence possible d’une tumeur, rapporte « The Sun ». Après avoir averti son amie, et après quelques examens, le diagnostic tombe: double rétinoblastome à l’œil gauche!

Grace pourra continuer de vivre tranquillement, mais devra aller tous les mois à l’hôpital pour un traitement au laser et divers contrôles et ce, toute sa vie. Les médecins ont expliqué que si la tumeur s’était propagée, ça aurait pu être fatal pour la Grace.

« Nicolas a sans doute sauvé la vie de ma fille », a déclaré la mère au « The Sun », parce qu’il n’y avait aucun symptôme visible et sans l’intervention de mon amie, nous l’aurions probablement découvert seulement lors du premier examen oculaire à l’école, lorsque la situation serait devenue sûrement plus grave ».