« You may say I’m a dreamer, but I’m not the only one » chantait l’ex-Beatle John Lennon. Le rêveur, qui Imagine-ait un monde avec « nothing to kill or die for », aurait eu 70 ans aujourd’hui s’il avait été entendu de Mark David Chapman. Ce dernier, fan obsessionnel des Beatles, mis fin aux jours de son idole le 8 décembre 1980 à New York de quatre balles de revolver.

Messager de la paix et de l’amour universel, le fondateur du groupe des quatre garçons dans le vent reste encore aujourd’hui un exemple pour beaucoup. John Lennon aurait probablement chaud au coeur en voyant qu’en ce samedi 9 octobre 2010 « the world will be as one » de Liverpool à New York pour célébrer ses 70 ans. Ironie du sort, celui qui chantait « and I hope someday you will join us » sera le plus grand absent des commémorations

Si, parmi les nombreux hommages, il en est bien un qui sera vu par des millions de personnes c’est celui fait par Google. Le spécialiste du « sharing all the world » dédie aujourd’hui son logo à un grand homme parti tôt, trop tôt. Le géant de la recherche offre à chacun de ses visiteurs un tant soit peu curieux un moment de réflexion en musique, multiplié par des milliers, ils créent ainsi a « brotherhood of man ».

Imagine…