Vous le connaissez ou pas. Mais si vous ne le connaissez pas…ne le dîtes pas…il ne vous croirait pas. Vous pouvez ranger vos David Vandetta, vos Loana…toutes ces vedettes fabriquées par le buzz et qui n’avaient aucun talent à part celui de suivre scrupuleusement leur régime protéiné.

Terminés les beaux-gosses sans intérêt et sans talent! Terminé la réussite showbiz uniquement réservée à ceux qui poussent de la fonte ou font des saletés dans une piscine…Gabriel Adam invente le concept de star sans forme et sans fond: aucun talent, aucun don, aucun travail, bref: aucun atout…mais il est persuadé d’être déjà une star, promise à un avenir qui ferait pâlir les plus grands.

« Révélé » au grand public par l’émission de TF1 « Confession Intimes » et soucieux de bien utiliser ce tremplin…, le morveux est tellement confortablement installé dans son délire qu’il nous offre déjà quelques jolis faits d’arme (et je vous passe le mépris dégueulasse qu’il balance au visage de ses parents):

-Un CV…qui parle de lui même.   

-Une autobiographie « L’ange cicatriciel » (3000 exemplaires)…qui a déjà coûté 18’000 euros à ses parents.

-Une devise…bien à lui: « je vis pour rêver comme je rêve pour vivre« …euh oui.

-Un site web « officiel »

-Deux galeries de « shooting »dans lesquelles notre ami joue les mannequins…que du bonheur!

-Une interview chez Morandini hier…

-Et bon nombre de produits dérivés tous plus charmants les uns que les autres…

Pour finir le portrait, je vous offre le lien vers la séquence qui a tout déclenché…attention, c’est du lourd!   Mon fils est persuadé d’être une star.

…encore une occasion de se questionner sur le phénomène « buzz » auquel nous participons tous. Aujourd’hui Gabriel Adam est finalement quelqu’un de connu…et je ne suis pas certain que cela va réellement l’aider à se construire.