Le titre est provocateur et accrocheur, mais il est aussi réaliste même si ce n’est pas volontaire de la part d’Apple.

Je pense qu’une petite explication s’impose, car j’ai sûrement éveillé votre curiosité.

Une application nommée «IS Drive » est apparue discrètement le 30 septembre 2010, sur l’App Store.

Officiellement, ce programme est réservé aux utilisateurs du site imageshack et plus particulièrement à ceux qui sont abonnés aux services payants.

En effet, ce site sert à télécharger des médias (images, vidéos, etc…) et il utilise le protocole BitTorrent.

Pour ceux qui ne connaissent pas BitTorrent, c’est une sorte d’eMule, les grandes différences sont qu’on ne se connecte pas à un serveur, et qu’il n’y a pas de moteur de recherche. C’est donc des sites qui font office d’annuaire, par exemple The Pirate Bay. Voilà en gros pour résumer.

Donc retournons à notre programme, comment à fait notre programmeur pour trompé Apple ?

Interrogé par http://torrentfreak.com il explique qu’il n’a jamais utilisé le terme « BitTorrent » dans sa description afin de tromper Apple, et il ajoute :

« Je sais que je suis sur un terrain dangereux. Je vais probablement intégrer une fonction de recherche afin que les utilisateurs puissent ajouter manuellement les sites torrent qu’ils veulent. L’application ne sera pas conçue pour contourner facilement la loi et je souhaite que personne ne le fasse. Mais si un utilisateur décide d’enfreindre la loi, est-ce que ce sera mon problème ou celui d’Apple ? Ils pourraient faire la même chose avec Safari, n’est-ce pas ? »

Il faut savoir qu’Apple a toujours été contre toutes applications utilisant le protocole BitTorrent, parce que, je cite :

«Cette catégorie d’applications est souvent utilisée dans le but de porter atteinte aux droits des tiers, nous avons choisi de ne pas publier ce type d’application sur l’App Store. »

Au moment où je rédige cet article, IS Drive est toujours disponible sur l’App Store.

La question est de savoir combien de temps…