Le constructeur canadien RIM, connu pour ces fameux Smartphones Blackberry a présenté aujourd’hui ça nouvelle tablette numérique : «BlackBerry PlayBook ».

BB veut clairement concurrencer l’iPad d’Apple et, pour cela, il s’est donné les moyens de réussir. Je vais donc vous la présenter.

L’écran est un 7 pouces (environ 18 cm de diagonal), haute résolution (1024 X 600) et, naturellement, il est tactile. Difficile de faite autrement pour ce genre d’article… Il fait 9,7 mm d’épaisseur pour un poids de 400 grammes. De ce fait la tablette est plus compacte et plus légère qu’un iPad.

Côté processeur, c’est un double cœur à 1 GHz, soutenu par 1 Go de mémoire vive. Grâce à cela, le joujou est équipé pour gérer parfaitement le nouveau système d’exploitation de RIM, le « BlackBerry Tablet » qui est totalement multitâche.

En effet, ce nouvel OS est basé sur QNX Neutrino de QNX, société rachetée l’année passée par RIM. Ce système a beaucoup d’avantages, et sans rentré trop dans le coté technique, il faut retenir que le noyau est extrêment compact, très rebuste, et qu’il a un niveau de sécurité très élevé. Surtout, il sera compatible avec flash, contrairement à l’iPad.

Côté connectivité, la BlackBerry PlayBook se défend bien: Elle est dotée d’un port Micro USB, d’une connexion WiFi 801.11n. Elle pourra également se connecter par Bluetooth à un téléphone BlackBerry, afin d’avoir un accès Internet via le réseau 3G de ce dernier. Elle est également équipée de deux caméras, dont une frontale destinée aux applications de vidéoconférence qui seront livrées en standard.

Les entreprises n’ont pas été oubliées, et la tablette pourra ce connecter aux serveurs pour entreprises BlackBerry (BES), et elle sera munie des mêmes fonctions de sécurité que ses cousins  Smartphones.

Donc pour conclure, est-ce que cette nouvelle tablette pourra concurrencer l’iPad ?

Difficile de répondre, surtout qu’il y a encore plusieurs inconnus, comme son prix, son autonomie, sa disponibilité. RIM annonce une sortie pour le premier trimestre 2011.

Est-ce que le délai sera tenu en sachant que pour le moment il ne s’agit que d’un prototype ?

Surtout, est-ce que ce produit ne sort pas trop tard ? Aujourd’hui nous avons l’iPad, les tablettes Android. Les tablettes sous Windows 7 sont attendues pour Noël. En 2011, le marché sera déjà bien occupé par la concurrence

Dernier point qui me semble important: les applications. En effet, la meilleure des tablettes sans applications ne servira pas à grand-chose.

Le SDK, kit de développement qui servira aux développeurs pour commencer à faire des programmes pour la BlackBerry PlayBook , ne sera pas disponible avant fin octobre dans le meilleur des cas. Ce qui va laisser peu de temps pour faire des (bonnes) applications !

Personnellement, j’ai bien peur que cela soit un échec commercial.

Rendez-vous dans quelques mois, pour savoir si j’avais raison.